1 min de lecture Attentats en Catalogne

Attentats en Espagne : "Ils n'ont jamais eu de problème", se désole la mère de deux terroristes

La mère de deux terroristes abattus à Cambrils dans la nuit du 17 au 18 août dernier dit ne comprendre ce qui est arrivé à ses deux fils, âgés de 21 et 24 ans.

Les policiers espagnols à Cambrils où a eu lieu un attentat terroriste, le 18 août 2017
Les policiers espagnols à Cambrils où a eu lieu un attentat terroriste, le 18 août 2017 Crédit : LLUIS GENE / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

Ses deux fils, Omar et Mohamed, ont été abattus après avoir participé à l'attentat de Cambrils, qui a fait une victime, dans la nuit du 17 au 18 août. Halima, la mère des deux garçons, âgés de 21 et 24 ans, a affirmé "ne pas comprendre ce qu'il s'est passé", au micro de LCI.

"C'était des garçons tout à fait normaux. Ils m'aidaient, prenaient soin de moi (...) Ils avaient des emplois, ils ne volaient pas. Ils n'ont jamais eu de problème avec moi ou qui que ce soit d'autre", assure-t-elle.

La mère des deux terroristes raconte également avoir vu ses fils le jour des attentats. "Les garçons étaient à la maison, ils jouaient, rigolaient. Ils étaient souriants et détendus. Jeudi, Omar a dormi jusqu'à une heure de l'après-midi puisqu'il s'était couché tard la veille (...) Il m'a dit qu'il n'allait pas déjeuner, qu'il sortait. Je l'ai appelé, il n'a pas répondu. Et c'est tout", témoigne-t-elle. 

La cellule terroriste derrière les attentats à Barcelone et Cambrils, qui ont fait 14 morts et une centaine de blessés, était composée d'une douzaine de membres, selon la police espagnole. Les enquêteurs sont toujours à la recherche de Younès A., en fuite et suspecté d'être le conducteur de la camionnette qui a foncé dans la foule sur La Rambla.

Cinq membres de cette cellule ont été tués, quatre ont été arrêtés et un ou deux seraient morts dans l'explosion de leur planque présumée à Alcanar, la veille des attentats.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en Catalogne Espagne Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants