1 min de lecture Attentats à Bruxelles

Attentats à Bruxelles : "Il y a eu une boule de feu, on s'imaginait mourir brûlé", témoigne Alphonsine, rescapée du métro

REPLAY / DOCUMENT RTL - Alphonsine se trouvait dans la rame qui a explosé à la station Maelbeek. Elle évoque "l'inimaginable" après ces attentats à Bruxelles.

De nombreuses équipes médicales de secours étaient mobilisées autour de la station Maelbeek mardi 22 mars.
De nombreuses équipes médicales de secours étaient mobilisées autour de la station Maelbeek mardi 22 mars. Crédit : Martin Meissner/AP/SIPA
Marie-Baptiste Duhart
et Claire Gaveau

Le traumatisme est grand. Deux jours après les attentats à Bruxelles, la vie reprend difficilement son cours dans la capitale belge. De nombreux témoins de ces attaques terroristes témoignent aujourd'hui l'horreur perpétrée par les frères El Bakraoui et Najim Laachraoui notamment à l'aéroport de Zaventem et dans la station de métro de Maelbeek. 

Alphonsine était présente dans la rame de métro qui a explosé. "C'est le deuxième wagon qui a sauté. Quand ça a explosé, cela semblait très proche. Il y a eu une boule de feu, c'était très effrayant, on s'imaginait mourir brûlé, calciné, témoigne-t-elle au micro de RTL. Ça s'est arrêté, on s'est levé et là, il y a eu une deuxième explosion mais on a encore survécu".

Mais le chemin était encore long avant de pouvoir rejoindre la sortie. "Il fallait absolument pouvoir sortir mais jusqu'à la sortie, on n'était pas sûr que ça ne saute pas encore. Il y avait des morceaux, ce n'était pas des corps entiers", explique-t-elle en évoquant "l'inimaginable". Surtout que l'atmosphère restait extrêmement pesante après cet attentat. "On a échappé à cette bombe, mais on s'est aussi dit qu'on allait mourir par étouffement", conclut-elle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Bruxelles Belgique Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants