1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat à Bangkok : la Thaïlande lance un mandat d'arrêt contre un étranger et diffuse son portrait-robot
1 min de lecture

Attentat à Bangkok : la Thaïlande lance un mandat d'arrêt contre un étranger et diffuse son portrait-robot

La Thaïlande a lancé mercredi un mandat d'arrêt contre le suspect qui serait responsable de l'attentat de Bangkok et dont le portrait-robot a été diffusé.

Les autorités thaïlandaises ont diffusé un portrait-robot du suspect numéro 1 de l'attentat de Bangkok
Les autorités thaïlandaises ont diffusé un portrait-robot du suspect numéro 1 de l'attentat de Bangkok
Crédit : AFP
Julien Quelen & AFP

Après que les premiers éléments de l'enquête ont révélé qu'un suspect avait été identifié par des caméras de surveillance situées sur les lieux de l'attentat qui a causé la mort de 20 personne lundi dernier, la Thaïlande a émis mercredi un mandat d'arrêt. L'homme, dont le portrait-robot a également été diffusé, serait un étranger blanc de grande taille qui parlerait une autre langue que l'anglais et ferait partie d'un réseau. 

D'après le mandat, l'homme est actuellement recherché pour "assassinat", "association de malfaiteurs" et "participation à la confection d'une bombe". Dans sa description du suspect, le porte-parole de la police nationale Prawut Thavornsiri a évoqué, dans un terme thaïlandais, une ethnie de musulmans au teint clair originaires d'Asie du sud, d'Asie centrale ou du Moyen-Orient

Deux autres suspects complices sont recherchés

La police a également fait savoir que deux autres suspects sont recherchés après avoir apporté de l'aide au suspect numéro 1. L'homme, repéré sur les images de surveillance en train de déposer un sac à dos devant le sanctuaire d'Erawan avant de quitter les lieux où la bombe a explosé quelque minutes plus tard, aurait été dissimulé par deux autres personnes également mises en avant par les caméras. 

"Le malfaiteur ne peut pas avoir agi seul", a pour sa part estimé le chef de la police Somyot Poompanmoung alors que l'attentat n'a pour l'instant pas été revendiqué. Les autorités ont annoncé qu'elles offraient une récompense d'un million de bahts (25.400 euros) pour toute information menant à son arrestation. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/