1 min de lecture Attentats à Paris

Attaques à Paris : les pays du Golfe condamnent fermement les attaques

Des monarchies arabes du Golfe ont vivement dénoncé samedi les attentats "terroristes" perpétrés à Paris, vendredi soir.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir a exprimé ses condoléances au peuple français.
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel Al-Jubeir a exprimé ses condoléances au peuple français. Crédit : FAYEZ NURELDINE / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Des monarchies arabes du Golfe, Arabie saoudite en tête, ont vivement dénoncé samedi 14 novembre, les attentats "terroristes" en France. Ryad prône une coopération internationale pour éradiquer "ce fléau dangereux et destructeur" qui menace tous les pays du monde.

"Le royaume saoudien exprime sa vive condamnation des actions et explosions terroristes" qui ont fait vendredi au soir à Paris au moins 120 morts", a déclaré un porte-parole du ministère saoudien des Affaires étrangères, en faisant part des condoléances de Ryad "aux gouvernement et peuple de la République française amie".

A Vienne, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a jugé que les attentats à Paris constituaient une "violation de toute éthique, morale et religion". "Je souhaite exprimer nos condoléances au gouvernement et au peuple français pour les attaques terroristes odieuses qui ont eu lieu hier (...)", a-t-il déclaré à la presse avant une réunion internationale sur la Syrie.

Soutien du Koweit, du Qatar et des Emirats arabes unis

D'autres monarchies du Golfe ont également dénoncé les attentats de Paris. Ces attaques ont été qualifiées de "terroristes et criminels" par le président des Emirats arabes unis, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, qui a assuré, dans un télégramme, à François Hollande de la "totale solidarité (de son pays) en ces circonstances difficiles".

À lire aussi
Le palais de justice de l'île de la cité à Paris, accueil la cour d'assises spéciales, où s'est tenu la procès de Reda Hame Attentats à Paris
Procès de Reda Hame : le jihadiste condamné à 12 ans de réclusion criminelle

Le Koweït "apporte son soutien à tous les efforts qu'entreprendra la France pour assurer sa sécurité et sa stabilité", a déclaré un porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, cité par l'agence officielle Kuna.

Pour sa part, le Qatar a condamné "les attaques armées et les explosions" à Paris qui, a-t-il précisé dans un communiqué publié par l'agence officielle Qna, "sont contraires à tous les principes et valeurs morales et humanitaires". "L'Etat du Qatar réitère son rejet de la violence sous toutes ses formes et quelles que soient ses causes", a ajouté le texte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Attentats en France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants