1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Assaut sur le Capitole : Trump aurait essayé de prendre le volant pour se rendre sur place
1 min de lecture

Assaut sur le Capitole : Trump aurait essayé de prendre le volant pour se rendre sur place

Selon un témoignage livré au Congrès, l'ancien président américain aurait essayé de prendre le contrôle d'un véhicule pour rejoindre ses partisans.

Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Donald Trump, ancien président des États-Unis, lors d'un meeting en Caroline du Nord.
Crédit : Allison Joyce / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Étienne Bianchi & AFP

C'est un témoignage explosif pour Donald Trump. Cassidy Hutchinson, une ancienne collaboratrice de la Maison Blanche, a dévoilé devant une commission parlementaire que l'ancien président savait que certains de ses partisans étaient armés quand il les a appelés à marcher sur le Capitole le 6 janvier 2021 et a ensuite cherché à prendre le volant d'une limousine pour les rejoindre. 

Selon cette jeune femme, Donald Trump a essayé de prendre le volant d'une limousine présidentielle à un policier du Secret Service, l'agence notamment chargée de la protection de la présidence américaine, pour se mêler à ses partisans qui marchaient vers le Congrès afin de tenter de bloquer la certification de la victoire de Joe Biden à la présidentielle.

"Je suis le putain de président, amenez-moi au Capitole tout de suite", aurait-il dit, tentant d'attraper le policier au collet, selon des propos rapportés à Cassidy Hutchinson par le chef de cabinet adjoint du président. "Monsieur, vous devez retirer votre main du volant, nous rentrons" à la Maison Blanche, lui aurait répondu le policier.

Foule armée

La commission parlementaire a révélé mardi que plusieurs personnes au sein de cette marée humaine étaient armées, une information transmise à l'époque à Donald Trump.

À écouter aussi

"J'en ai rien à foutre qu'ils soient armés, ils ne sont pas là pour me faire du mal", aurait répondu le président quelques minutes avant de les inviter à "marcher vers le Capitole", a déclaré Cassidy Hutchinson, qui a pris ses distances avec la nébuleuse Trump au point de changer récemment d'avocat, devant la commission d'enquête parlementaire.

"C'est tordu et faux, tout comme l'ensemble des travaux de la commission", a fustigé Donald Trump sur son réseau social Truth Social.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.