1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Artificialisation des sols : Extinction Rebellion occupe un site de Lafarge
1 min de lecture

Artificialisation des sols : Extinction Rebellion occupe un site de Lafarge

Mardi 29 juin après-midi, Extinction Rebellion, luttant contre l’inaction climatique, menait une action sur un site de l’entreprise Lafarge à Gennevilliers (Hauts-de-Seine).

Des militants d'Extinction Rebellion à Paris
Des militants d'Extinction Rebellion à Paris
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Céline Morin & AFP

Dans l'après-midi du 29 juin, le mouvement écologiste est arrivé sur l'un des sites de l'entreprise Lafarge pour bloquer toute entrée et sortie. Par une telle action, Extinction Rebellion veut "dénoncer l'artificialisation des sols", qui serait "un facteur majeur de la 6ème extinction de masse du vivant sur Terre". 

Cela fait désormais plus de deux ans que le mouvement milite pour dénoncer l’inaction climatique par le biais de blocages de rues, l’occupation de lieux… actes qui nécessitent souvent l’intervention de la police. Cette dernière rapporte que l’opération de blocage a démarré vers 13h : les militants ont "empêché les poids lourds et les employés d'entrer ou de sortir en cadenassant les entrées du site". "L’industrie de la construction est une catastrophe" disaient les militants.

Selon le porte-parole de Lafarge, une telle action d’Extinction Rebellion n’a rien d’incroyable, car d’après lui ce n’est pas la première fois qu’ils occupent des sites appartenant à l’entreprise. En février 2020, Extinction Rebellion avait déjà bloquer un des sites de Lafarge en région parisienne. En revanche, "ce qui est très étonnant, c'est qu'ils occupent un site de recyclage de déchets du bâtiment qui sont réutilisés pour faire des routes ou des bâtiments et réduire l'empreinte carbone du secteur [...], ce sont des installations utiles, y compris pour l'environnement" ajoute-t-il précisant que Lafarge a déposé plainte. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/