2 min de lecture Grande-Bretagne

Angleterre : une "substance inconnue" plonge 2 personnes dans un état critique

Deux personnes ont été hospitalisées dans un état critique à l'hôpital de Salisbury, en Angleterre, après avoir été exposées à une "substance inconnue", à quelques kilomètres du lieu où l'ex-espion russe Sergueï Skripal avait été victime d'une tentative d'empoisonnement en mars.

Des employés des urgences en combinaison à Salisbury (Angleterre) en mars 2018, au moment de l'empoisonnement d'un espion russe
Des employés des urgences en combinaison à Salisbury (Angleterre) en mars 2018, au moment de l'empoisonnement d'un espion russe Crédit : Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

L'affaire n'est pas sans rappeler celle d'un ex-espion russe, Sergueï Skripal, empoissonné en Angleterre au mois de mars dernier. Deux personnes ont été hospitalisées dans un état critique à l'hôpital de Salisbury, outre-Manche, après avoir été exposées à une "substance inconnue". Le contact avec cette substance a eu lieu à Amesbury, à quelques kilomètres du lieu où Sergueï Skripal et sa fille avaient été victimes d'une tentative d'empoisonnement.

Les deux patients récemment touchés par cette nouvelle substance "reçoivent un traitement pour une exposition présumée à une substance inconnue à l'hôpital de Salisbury", précise ce mercredi 4 juillet dans un communiqué la police du comté de Wiltshire, qui dit considérer l'événement comme un "incident majeur". Les deux patients "sont dans un état critique", selon la même source.

Ces derniers, un homme et une femme, tous deux quadragénaires, ont été retrouvées inconscients samedi 30 juin dans une habitation dans la ville d'Amesbury (sud de l'Angleterre), située à une dizaine de kilomètres de Salisbury, où Sergueï Skripal et sa fille Ioulia avaient été victimes d'une tentative d'empoisonnement à l'agent innervant le 4 mars. 

Pas de risque significatif pour le grand public

Les autorités avaient initialement émis l'hypothèse d'une contamination liée à l'absorption d'héroïne ou de crack, avant de préciser que des tests complémentaires avaient désormais lieu "pour établir la nature de la substance qui a conduit ces patients à tomber malades". "Nous gardons un esprit ouvert quand aux circonstances de l'incident", a-t-elle ajouté. 

À lire aussi
Sarah Thomas a traversé quatre fois la Manche à l'âge de 37 ans records
Une Américaine traverse la Manche à la nage quatre fois de suite

Plusieurs cordons de sécurité ont été mis en place dans des endroits où auraient pu se rendre les deux quadragénaires auparavant. Le déploiement policier a également été renforcé dans les villes d'Amesbury et Salisbury. L'agence de santé publique Public Health England (PHE) a estimé que cet événement ne posait "pas de risque sanitaire significatif pour le grand public". Cet avis sera "continuellement réévalué, en fonction des informations connues", a prévenu un porte-parole de PHE cité par l'agence Press Association.

Tensions diplomatiques

Le 4 mars dernier, Sergueï et Ioulia Skripal avaient été retrouvés inconscients et hospitalisés dans un état critique à Salisbury. Tous deux victimes d'une tentative d'empoisonnement à l'agent innervant, ils avaient été soignés plusieurs semaines avant de pouvoir quitter l'hôpital.

Londres a pointé la responsabilité de Moscou dans cette tentative d'empoisonnement, qui a nié toute implication. Cet événement avait abouti à une crise diplomatique entre les deux pays et à une vague d'expulsions croisées de diplomates de la part du Royaume-Uni et de ses alliés d'une part, et de la Russie d'autre part.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Angleterre Empoisonnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793989779
Angleterre : une "substance inconnue" plonge 2 personnes dans un état critique
Angleterre : une "substance inconnue" plonge 2 personnes dans un état critique
Deux personnes ont été hospitalisées dans un état critique à l'hôpital de Salisbury, en Angleterre, après avoir été exposées à une "substance inconnue", à quelques kilomètres du lieu où l'ex-espion russe Sergueï Skripal avait été victime d'une tentative d'empoisonnement en mars.
https://www.rtl.fr/actu/international/angleterre-une-substance-inconnue-plonge-2-personnes-dans-un-etat-critique-7793989779
2018-07-04 07:22:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qK76lwxX6PqF4Qr1dCCK8A/330v220-2/online/image/2018/0704/7793989842_des-employes-des-urgences-en-combinaison-a-salisbury-angleterre-en-mars-2018-au-moment-de-l-empoisonnement-d-un-espion-russe.jpg