1 min de lecture Allemagne

Angela Merkel : le lendemain de tremblements, elle s'assoit pour les hymnes

La chancelière allemande s'est exceptionnellement assise sur une chaise ce jeudi 11 juillet pour une cérémonie des hymnes nationaux au lendemain de nouveaux tremblements en public. Angela Merkel s'est néanmoins montrée rassurante sur son état de santé.

Angela Merkel le 11 juillet 2019 à Berlin.
Angela Merkel le 11 juillet 2019 à Berlin. Crédit : TOBIAS SCHWARZ / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Craignait-elle d'être prise à nouveau d'une crise de tremblements ? Toujours est-il qu'Angela Merkel s'est assise ce jeudi 11 juillet lors d'une cérémonie des honneurs militaires. C'est donc sur une chaise qu'elle a écouté les hymnes nationaux avec la Première ministre danoise Mette Frederiksen. 

La chancelière allemande a ensuite insisté sur le fait qu'elle prenait grand soin de sa santé. "Vous pouvez partir du principe que je suis consciente de la responsabilité liée à mes fonctions et que j'agis en fonction de cela", a-t-elle déclaré, interrogée par un journaliste sur le fait de savoir si elle avait consulté un médecin pour ses crises de tremblement. 

"Vous pouvez aussi partir du principe qu'en tant que personne, j'ai aussi un grand intérêt personnel à être en bonne santé et à prendre soin de ma santé", a-t-elle encore ajouté lors d'une conférence de presse avec son homologue danoise. Le pas assuré, Angela Merkel a aussi passé en revue les troupes avec la Première ministre. 

Trois crises de tremblements qui inquiètent

La chancelière a assuré hier mercredi aller "très bien". Elle a été victime d'une troisième crise de tremblements en moins d'un mois en recevant le Premier ministre finlandais, Antti Rinne. Ce qui n'a pas rassuré les médias allemands, dont le Bild qui demande des explications. La cheffe du gouvernement a attribué l'incident à une réaction psychosomatique liée à l'anxiété suscitée par sa première crise impressionnante de tremblements, survenue il y a moins d'un mois. 

À lire aussi
Un uniforme de l'armée allemande (illustration) Allemagne
Allemagne : les rabbins autorisés à officier dans l'armée

Citant des sources proches du gouvernement, le journal assure qu'elle a effectué depuis sa première crise des examens médicaux intensifs, notamment sanguins. Elle a attribué cet incident à une déshydratation liée à la forte chaleur qui régnait sur Berlin. Selon Bild, les examens sanguins n'ont révélé aucune carence notamment minérale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants