1 min de lecture Médecine

Allemagne : une femme se réveille après avoir passé 27 ans dans le coma

Une habitante des Émirats arabes unis, victime d'un accident de la route, s'est réveillée dans un hôpital allemand après avoir passé 27 ans dans le coma.

Couloir d'hôpital (illustration).
Couloir d'hôpital (illustration). Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu

Un cas extrêmement rare. Une habitante des Émirats arabes unis, victime d'un accident de la route en 1991, s'est réveillée dans un hôpital allemand après avoir passé 27 ans dans le coma, rapporte The National.

Alors âgée de 32 ans, Munira Abdulla était partie chercher son fils à l'école, conduite par son beau-frère. Mais sur le retour, leur véhicule avait été percuté par un bus. La mère avait été grièvement blessée dans l'accident, et souffrait notamment de lésions cérébrales. Prise en charge par les secours, elle avait été transférée dans un hôpital londonien, où les médecins avaient diagnostiqué un état de conscience minimale.

Munira Abdulla avait été à nouveau transférée dans un hôpital de sa ville, Al-Aïn (Émirats arabes unis), où elle est restée de nombreuses années. Intubée, elle était suivie par des physiothérapeutes qui s'assuraient que ses muscles ne se détériorent pas par manque d'exercice. En 2017, un organisme gouvernemental lui a permis d'être prise en charge en Allemagne, où elle a subi plusieurs interventions chirurgicales.

Un choc provoqué par une dispute

Son fils Omar, aujourd'hui âgé de 32 ans, rendait régulièrement visite à sa mère. "Je n'avais jamais perdu espoir car j'ai toujours senti qu'un jour, elle se réveillerait", a-t-il expliqué à The National.

À lire aussi
Prise de sang (illustration) grève
Les laboratoires d'analyses médicales font grève : les raisons de la colère

Et en juin 2018, lors de la dernière semaine de Munira Abdulla dans l'hôpital allemand, l'impensable se produit. Son fils est alors impliqué dans une dispute, juste à côté de son lit. "Elle a senti que j'étais en danger", raconte-t-il. "Ça lui a fait un choc (...) Elle faisait des bruits bizarres et j'ai insisté pour que les docteurs l'examinent". Trois jours plus tard, Omar dit entendre quelqu'un prononcer son nom. "C'était elle", se réjouit-il. "Elle m'appelait. J'étais fou de joie. Pendant des années, j'avais rêvé de ce moment, et mon prénom a été la première chose qu'elle a dite."

Aujourd'hui âgée de 60 ans, Munira Abdulla est dans un état stable et parvient peu à peu à communiquer avec son entourage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Médecine Allemagne Emirats Arabes Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants