1 min de lecture Allemagne

Allemagne : un homme soupçonné de préparer un attentat arrêté

Selon la presse allemande, le suspect projetait une attaque à la bombe contre la police et des militaires.

Des voitures de police en Allemagne (illustration).
Des voitures de police en Allemagne (illustration). Crédit : Karl-Josef Hildenbrand / dpa / AFP
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

L'Allemagne est en alerte maximale depuis l'attaque au camion bélier survenue sur le marché de Noël de Berlin. Les autorités ont annoncé dimanche 22 janvier avoir interpellé un individu soupçonné d'avoir projeté un attentat et accusé d'être lié à l'islamiste radical présumé arrêté deux jours plus tôt en Autriche. Le suspect, âgé de 21 ans, a été placé en détention provisoire samedi à Neuss, près de Cologne, après avoir fait l'objet d'un mandat d'arrêt international pour avoir "projeté un crime grave contre l'État".

Selon les  médias allemands et autrichiens, les deux hommes avaient fait des expériences pour fabriquer des explosifs dans l'appartement de Neuss. Outre-Rhin, le magazine Focus a rapporté que les unités spéciales des forces de police (SEK) avaient réalisé une descente dans l'appartement du suspect, soupçonné de planifier un attentat à la bombe visant la police et des soldats. La police y a trouvé et confisqué des ordinateurs et des téléphones.

Le magazine a également révélé que l'homme arrêté en Autriche avait dit aux enquêteurs avoir prêté allégeance au groupe jihadiste État islamique et révélé son lien avec son complice en Allemagne. Les autorités autrichiennes ont déclaré que le suspect qui aura 18 ans dans les prochains jours, avait été transféré dimanche après-midi à la prison de Josefstadt à Vienne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Terrorisme Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants