2 min de lecture Allemagne

Allemagne : mystérieuse série de décès, dont 3 tués à l'arbalète dans un hôtel

La police allemande doit faire face à un fait divers qui s'avère de plus en plus mystérieux. Deux jeunes femmes et un quinquagénaire ont été retrouvés sans vie dans une chambre d'hôtel de Bavière, vraisemblablement tués à l'arbalette. Chez l'une des victimes, la police a trouvé ce lundi deux nouveaux corps.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Un homme risque l'expulsion parce qu'il n'a pas tondu sa pelouse Crédit Image : Lino Mirgeler / dpa / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
et AFP

Suicide collectif, affaire criminelle ou mélange des deux ? Le mystère s'épaissit en Allemagne après un fait divers digne d'un scénario de film. La semaine dernière, trois personnes ont été retrouvées sans vie, tuées à l'arbalète, dans une chambre d'hôtel en Bavière. Puis en enquêtant, la police a retrouvé ce lundi 13 mai, chez l’une des victimes, deux autres corps

Les trois premiers corps avaient été découverts dans une auberge isolée de Passau, à proximité de la frontière autrichienne. C’est une femme de chambre qui a donné l’alerte, samedi 11 mai. Sur place, la police découvre que les corps étaient transpercés par des carreaux d'arbalète. 

Ces trois victimes sont deux femmes, âgées de 30 et 33 ans et un homme de 53 ans. Tous étaient de nationalité allemande. Les corps des deux premiers étaient allongés sur le lit, tandis que celui de la dernière se trouvait sur le sol. L'homme et la femme sur le matelas se tenaient la main, des flèches enfoncées dans le crâne et la poitrine, selon la presse locale. Le corps au sol n'avait qu'une flèche dans le torse. La police a trouvé trois armes de traits à l’intérieur de la chambre. 

Exceptée l'information révélée par le journal local Passauer Neue Presse, selon laquelle le trio comptait rester trois nuits, sans prendre de petit-déjeuner, nul ne sait ce que les voyageurs étaient venus faire dans cette chambre, ni ce qu'il s'y est produit. 

Deux nouveaux corps de femmes retrouvés à 600 kilomètres de là, chez l'une des victimes

À lire aussi
Illustration budget économie
Union européenne : l’Allemagne et les Pays-Bas tentés par la relance budgétaire

Deux jours plus tard, les policiers ont donc fait une autre découverte macabre : deux nouveaux corps de femmes ont été découverts dans l'appartement d'une des trois personnes décédées, à Gifhorn en Basse-Saxe. 

Les nouvelles victimes sont deux femmes, dont l'âge et la cause du décès n'ont pas été précisés à ce stade par la police bavaroise, qui tente peu à peu de rassembler les éléments du puzzle. 

Des autopsies devaient être menées et fournir de plus amples précisions. Les résultats devraient être connus mardi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Faits divers Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797619185
Allemagne : mystérieuse série de décès, dont 3 tués à l'arbalète dans un hôtel
Allemagne : mystérieuse série de décès, dont 3 tués à l'arbalète dans un hôtel
La police allemande doit faire face à un fait divers qui s'avère de plus en plus mystérieux. Deux jeunes femmes et un quinquagénaire ont été retrouvés sans vie dans une chambre d'hôtel de Bavière, vraisemblablement tués à l'arbalette. Chez l'une des victimes, la police a trouvé ce lundi deux nouveaux corps.
https://www.rtl.fr/actu/international/allemagne-trois-personnes-tuees-a-l-arbalete-decouvertes-dans-une-chambre-d-hotel-7797619185
2019-05-13 17:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/RLKdrwpvPcsR6LkgFmhujw/330v220-2/online/image/2019/0513/7797619673_l-hotel-ou-s-est-produit-le-drame-situe-le-long-de-l-ilz-dans-la-region-touristique-de-passau-allemagne.jpg