1 min de lecture Syrie

Alep : des milliers de personnes fuient devant la chute des quartiers rebelles

L'armée gouvernementale reprend un à un les quartiers tenus par la rébellion syrienne. Entraînant le déplacement de 10.000 nouveaux civils.

Des civils cherchent des victimes dans les décombres après un bombardement de l'armée syrienne à Alep le 9 juin 2016.
Des civils cherchent des victimes dans les décombres après un bombardement de l'armée syrienne à Alep le 9 juin 2016. Crédit : APA IMAGES/SIPA
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

La guerre à Alep n'en finit pas. Le plus grand théâtre du conflit syrien, la ville s'écroule toujours un peu plus chaque jour sous les bombardements, et les percées des diverses forces en place. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), près de 10.000 civils ont de nouveau fui l'est de la ville dans la nuit de samedi 26 à dimanche 27 novembre. Les troupes du régime syrien reprenant un à un les quartiers aux mains des rebelles. "Au moins 6.000 de ces civils sont allés dans le quartier de Cheikh Maqsoud [contrôlés par les forces kurdes, ndlr], le reste est allé dans les zones gouvernementales d'Alep", a précisé l'organisation humanitaire.

Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a tenu à souligner l'importance de ce mouvement de population. "C'est le premier exode de ce genre d'Alep-est", a-t-il ainsi déclaré. Les insurgés syriens n'avaient pas connu une si grande perte de contrôle de territoire depuis 2012. Le 15 novembre dernier, les forces du régime de Bachar al-Assad ont lancé une offensive violente afin de reprendre la totalité d'Alep, deuxième ville du pays. 

Les rebelles ont perdu un tiers de leur territoire

Depuis des mois, le secteur Est d'Alep est totalement encerclé et assiégé par les forces armées. Après quelques semaines de trêve, les bombardements ont repris de plus belle il y a une dizaine de jours. Détruisant au passage la plupart des établissements de santé, alors que 250.000 civils vivent toujours dans cette zone. La reprise, le 26 novembre, du quartier de Massaken Hanano, le plus grand de l'est d'Alep, signalait une importante avancée de l'armée dans les terres des rebelles. Selon l'OSDH, dans les 24 heures qui ont suivi, les troupes ont mis la main sur les cinq autres quartiers adjacents, forçant les insurgés à se replier. "Les rebelles ont perdu au moins 30 % de leur territoire à Alep", a précisé l'OSDH.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syrie Alep Guerre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786010968
Alep : des milliers de personnes fuient devant la chute des quartiers rebelles
Alep : des milliers de personnes fuient devant la chute des quartiers rebelles
L'armée gouvernementale reprend un à un les quartiers tenus par la rébellion syrienne. Entraînant le déplacement de 10.000 nouveaux civils.
https://www.rtl.fr/actu/international/alep-des-milliers-de-personnes-fuient-devant-la-chute-des-quartiers-rebelles-7786010968
2016-11-28 04:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1HCvYk5IcThWOg6lk53C7A/330v220-2/online/image/2016/1001/7785077720_des-civils-cherchent-des-victimes-dans-les-decombres-apres-un-bombardement-de-l-armee-syrienne-a-alep-le-9-juin-2016.jpg