1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : "Elle était ma famille", l'acteur sort du silence
2 min de lecture

Alec Baldwin auteur d'un tir mortel : "Elle était ma famille", l'acteur sort du silence

Après le terrible accident qui a coûté la vie à Halyna Hutchins sur le tournage du film "Rush", Alec Baldwin s'est dit très affecté par le drame : "Elle était ma famille", a-t-il déclaré samedi dans une interview télévisée.

L'acteur américain Alec Baldwin lors de la première de "The Boss Baby : Family Business" au SVA Theatre de New York, le 22 juin 2021.
L'acteur américain Alec Baldwin lors de la première de "The Boss Baby : Family Business" au SVA Theatre de New York, le 22 juin 2021.
Crédit : Angela Weiss / AFP
Florise Vaubien & AFP

"Il arrive parfois des accidents sur les plateaux de tournage mais rien de tel. Il y avait une chance sur mille milliards que ça se produise", a déploré Alec Baldwin dans une interview télévisée accordée samedi 30 octobre à la chaîne people TMZ. C'est la première fois qu'il s'exprimait devant les caméras depuis le tragique accident qui a coûté la vie à la directrice de la photographie, Halyna Hutchins, tuée accidentellement par un tir déclenché par l'acteur, le 21 octobre dernier à Santa Fe (Nouveau-Mexique). 

Alec Baldwin s'est dit très affecté par la disparition de Halyna Hutchins. "Elle était ma famille", a-t-il déclaré à propos de la victime. "Nous étions une équipe très très soudée tournant un film ensemble et cet événement horrible s'est produit", a-t-il ajouté. Sur Twitter, Alec Baldwin avait déjà confié sa douleur et sa volonté de coopérer pleinement avec les autorités pour "déterminer comment ce drame a pu arriver". 

Une négligence en cause ?

Le drame s'est produit pendant une séance de répétition au ranch de Bonanza Creek, où Alec Baldwin tournait un film de western se déroulant au XIXe siècle. L'acteur manipulait un revolver Colt .45 qui lui avait été présenté comme non chargé par l'assistant réalisateur, Dave Halls, quand le coup est parti, tuant Halyna Hutchins et blessant à l'épaule le réalisateur Joel Souza. M. Halls a reconnu qu'il aurait dû vérifier l'arme avant la répétition, précaution qu'il n'a pas prise. 

L'armurière, qui s'est exprimée par la voix de ses avocats, s'est elle défendue de toute négligence. Elle n'aurait jamais eu connaissance de la présence de "balles réelles", a-t-elle assuré vendredi soir. Sa défense a par ailleurs souligné que l'accident ne serait jamais arriver "si des munitions réelles n'avaient pas été introduites" sur le tournage. 

Le tournage "ne reprendra pas"

À lire aussi

Lors de cette interview télévisée, la star hollywoodienne a également indiqué que le tournage du western américain Rust, dont il est un des producteurs, "ne reprendra pas". Par ailleurs, il a confié être incapable de dire s'il pourra un jour à nouveau travailler sur un plateau avec des armes. 

La procureure Mary Carmack-Altwies n'a pas exclu d'éventuelles poursuites pénales contre M. Baldwin, tout en rappelant qu'il était encore trop tôt pour établir les responsabilités de chacun et formuler les accusations qui pourraient en découler. 

Depuis la tragédie, les appels en faveur d'un meilleur contrôle des armes sur les plateaux d'Hollywood se sont multipliés. Une cause à laquelle Alec Baldwin accorde un "extrême intérêt"

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/