1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Afghanistan : le calvaire de Shapour, Afghan de France, bloqué à Kaboul avec sa famille
1 min de lecture

Afghanistan : le calvaire de Shapour, Afghan de France, bloqué à Kaboul avec sa famille

TÉMOIGNAGE - Arrivé à Kaboul au début de l'été pour les vacances avec ses trois enfants, Shapour, est désormais sans solution pour repartir. Titulaire d'un passeport français et habitant à Lyon, il n'a pas pu embarquer pour son vol après la prise de pouvoir des talibans.

Aéroport de Kaboul, le 16 août 2021
Aéroport de Kaboul, le 16 août 2021
Crédit : Shakib Rahmani / AFP
Afghanistan : le désarroi de Shapour, bloqué avec ses enfants à Kaboul
01:22
Brice Dugénie & Valentin Boissais - édité par Capucine Trollion

Des Afghans installés en France sont coincés en Afghanistan après être partis pour l'été dans leur pays d'origine. C'est le cas, notamment, d'un restaurateur de Lyon : Shapour est coincé avec sa famille à Kaboul

Au début de l'été, il s'est rendu en Afghanistan avec ses trois enfants âgés de 3, 5 et 8 ans. Originaire de Kaboul, ce Lyonnais n'a jamais réussi à prendre l'avion après l'arrivée des talibans. Son vol Kaboul- Abou Dabi-Paris est annulé

Il tente alors de se rendre à l'aéroport, mais face au danger, il préfère renoncer. "Je suis avec trois enfants. Ma fille a 3 ans. C'était difficile d'attendre 15 heures pour rentrer dans l'aéroport. J'ai essayé 2-3 fois, mais j'ai laissé tomber. Je suis rentré à la maison", explique Shapour au micro de RTL. Titulaire d'un passeport français, Shapour se sent désormais bloqué et totalement perdu : "Je ne sais pas ce qu'on doit faire. Les frontières avec les voisins du Pakistan sont fermées, toutes les frontières sont fermées, il n'y a pas d'ambassade. Je m'inquiète, surtout pour mes enfants".

Ses trois enfants veulent faire leur rentrée à l'école des géraniums dans le quartier de la Duchère. "Mon fils de 8 ans a pleuré. Il a envie de rentrer à Lyon pour aller à l'école. Je l'ai calmé un petit peu, je lui ai expliqué que les talibans ont pris le pouvoir à l'aéroport et partout", explique-t-il encore. Le sort de Shapour et sa famille est désormais suspendu aux négociations entre la France et les talibans afin d'espérer bénéficier d'une nouvelle extradition depuis Kaboul.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/