2 min de lecture Attentat

Afghanistan : 33 morts dans un attentat-suicide à Jalalabad

Une attaque perpétrée devant une banque de Jalalabad a tué 33 personnes et fait plus de 100 blessés, samedi 18 avril.

Des policiers afghans après une attaque-suicide à Jalalabad, le 10 avril 2015
Des policiers afghans après une attaque-suicide à Jalalabad, le 10 avril 2015 Crédit : NOORULLAH SHIRZADA / AFP
AFP et Christophe Chafcouloff

Au moins 33 personnes ont été tuées et plus de 100 autres blessées samedi dans un attentat-suicide commis devant une banque à Jalalabad, grande ville de l'est de l'Afghanistan, près de la frontière pakistanaise, ont annoncé les autorités locales.

Attaque revendiquée par Daesh

L'explosion est survenue au moment où des fonctionnaires étaient venus toucher leur salaire mensuel, a indiqué à  Fazal Ahmad Shirzad, le chef de la police de la province de Nangarhar, dont Jalalabad est la capitale.

Les talibans afghans du mollah Omar, qui ont tendance à ne pas revendiquer les attentats faisant des victimes civiles, ont nié toute responsabilité dans cette attaque qui survient au début de la "saison des combats", marquée par le redoux printanier. L'attaque a ensuite été revendiquée par le groupe État Islamique, selon le président afghan.

À lire aussi
Sid Ahmed Ghlam, suspecté d'avoir tué Aurélie Châtelain justice
Attentat déjoué à Villejuif : les investigations sont terminées

"Les corps de 33 personnes et plus de 100 blessés ont été amenés à l'hôpital", a indiqué le Dr Najeebullah Kamawal, chef de l'hôpital provincial, actualisant un précédent bilan faisant état de 22 morts et une cinquantaine de blessés.

Les tensions redoublent au moment où l'OTAN passe le relais

Les forces afghanes sont pour la première fois cette année sur la "ligne de front" pour le début de la "saison des combats" en raison du retrait partiel de l'Otan dans le pays (Isaf) a mis fin à ses opérations en décembre dernier. L'Otan maintient néanmoins une force résiduelle de 12.500 soldats, dont 9.800 Américains, cantonnée principalement dans un rôle de formation des forces afghanes.

Le pouvoir afghan cherche le consensus avec les talibans

La semaine dernière, au moins 15 civils afghans ont été tués dans deux attaques à la bombe, dont un attentat-suicide visant un convoi de l'Otan revendiqué par les rebelles talibans. Et 18 soldats afghans avaient été tués, dont certains décapités, au cours d'une autre attaque des talibans dans le district de Jurm de la province du Badakhshan, une région reculée du nord-est de l'Afghanistan.

Ces nouveaux affrontements interviennent au moment où le président afghan Ashraf Ghani tente de convaincre les talibans du mollah Omar de s'engager dans un processus de paix afin de stabiliser un pays endeuillé par plus de 35 années  de conflits. Mais les insurgés refusent officiellement pour l'heure de participer à de tels pourparlers, exigeant au préalable le retrait des forces étrangères encore déployées dans ce pays et dont le mandat arrive à échéance à la fin 2016.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Afghanistan Attentat suicide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777406988
Afghanistan : 33 morts dans un attentat-suicide à Jalalabad
Afghanistan : 33 morts dans un attentat-suicide à Jalalabad
Une attaque perpétrée devant une banque de Jalalabad a tué 33 personnes et fait plus de 100 blessés, samedi 18 avril.
https://www.rtl.fr/actu/international/afghanistan-33-morts-dans-un-attentat-suicide-a-jalalabad-7777406988
2015-04-18 11:36:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/FqlP1QMAAUR7bnA1lmBuTw/330v220-2/online/image/2015/0418/7777407090_des-policiers-afghans-apres-une-attaque-suicide-a-jalalabad-le-10-avril-2015.jpg