1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Adhésion de la Finlande à l'OTAN : qu'est-ce que cela va changer ?
2 min de lecture

Adhésion de la Finlande à l'OTAN : qu'est-ce que cela va changer ?

Ce jeudi 12 mai, la Finlande a ouvertement manifesté sa volonté d'adhésion à l'OTAN suite à la guerre en Ukraine. Les autorités russes promettent une riposte "militaro-technique".

Le président finlandais Sauli Niinisto s'adresse à une conférence de presse avec le Premier ministre britannique au palais présidentiel d'Helsinki, en Finlande, le 11 mai 2022.
Le président finlandais Sauli Niinisto s'adresse à une conférence de presse avec le Premier ministre britannique au palais présidentiel d'Helsinki, en Finlande, le 11 mai 2022.
Crédit : Frank Augstein - AFP
Lison Bourgeois & AFP

C'est une volonté "sans délai". Le président et la Première ministre de Finlande, Sauli Niinistö et Sanna Marin, se sont dits favorables ce jeudi 12 mai à une adhésion rapide à l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). Le Norvégien Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Otan, a assuré un processus d'adhésion "sans heurt". Si elle postulait, "elle serait chaleureusement accueillie au sein de l'Otan", a-t-il assuré. 

Être membre de l'Otan renforcerait la sécurité de la Finlande. En tant que membre de l'Otan, la Finlande renforcerait l'alliance dans son ensemble. La Finlande doit être candidate à l'adhésion à l'Otan sans délai", ont affirmé le président Sauli Niinistö et la Première ministre Sanna Marin dans un communiqué commun. Un discours qui a convaincu puisque, dans le pays de 5,5 millions d'habitants, 76% de la population est désormais en faveur de l'adhésion, selon un sondage publié ce lundi 9 mai. C'est trois fois plus qu'avant la guerre. 

Comme la France, qui soutient "pleinement le choix souverain de la Finlande", beaucoup d'autres pays se sont montrés favorables à cette adhésion. Aux États-Unis, des élus clés démocrate et républicain du Sénat américain ont promis jeudi de soutenir le processus d'adhésion de la Finlande à l'Otan. L'Allemagne aussi a apporté son "soutien total" à la volonté des dirigeants finlandais d'adhérer immédiatement à l'Otan, selon les mots du chancelier Olaf Scholz. "Je salue la décision de la Finlande de se prononcer en faveur d'une adhésion immédiate du pays à l'Otan", a écrit sur Twitter le dirigeant allemand. 

La Finlande abandonne-t-elle son rôle de tampon avec Moscou ?

Ce pays nordique partage 1.300 km de frontière et un passé douloureux avec la Russie et fut longtemps contraint à une sorte de neutralité forcée par Moscou durant la Guerre froide. Elle a ensuite adhéré à l'Union européenne et au Partenariat pour la Paix de l'Otan après la chute de l'Union soviétique, mais était restée non-membre de l'alliance. 

À lire aussi

La prise de position officielle des deux dirigeants en faveur d'une adhésion à l'Otan marque la bascule de la ligne de la Finlande. En réponse, la Russie a menacé ce jeudi 12 mai le pays d'une riposte "militaro-technique". Si l'adhésion se concrétise, la Russie sera "obligée de prendre des mesures réciproques pour mettre fin aux menaces à sa sécurité nationale", a répliqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous d