2 min de lecture Canada

Accident au Québec : "C'est l'endroit où il ne fallait pas aller", témoigne le père d'un rescapé

DOCUMENT RTL - Les recherches se poursuivaient jeudi 23 janvier pour tenter de retrouver cinq Français portés disparus au Québec, lors d'une sortie en motoneige. Eddy, le père d'un rescapé, témoigne.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Accident au Québec : "C'est l'endroit où il ne fallait pas aller", témoigne le père d'un rescapé Crédit Image : HO / Sûreté du Québec / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Yannick Olland
édité par Thomas Pierre

Au Québec, les recherches se poursuivent jeudi 23 janvier pour tenter de retrouver cinq Français disparus alors qu'ils étaient partis en excursion en moto-neige. La glace a cédé à l'embouchure d'une rivière partant du Lac Saint-Jean. Le guide de l'expédition, âgé de 42 ans, a pu être secouru par les autorités mais il est décédé dans la nuit à l'hôpital.

Trois autres touristes français ont pu se sortir de ce piège glacé. Tous venaient de Sainte-Marie-aux-Mines, une petite commune du Haut-Rhin. Les rescapés ont pu raconter à leurs familles les circonstances du drame. Ils faisaient partie d'un groupe de huit copains fans de motocross, partis dimanche au Québec pour ce circuit à motoneige qui faisait plus de 200 km par jour. 

Eddy est le père de Gaston qui fermait la marche ce jour-là, c'est ce qui sans doute l'a sauvé : "C'était la nuit et apparemment le guide a pris la décision de prendre un raccourci. Il est sorti des pistes. Tout le monde l'a suivi", raconte-t-il. "Mais ils n'ont rien vu, il faisait nuit. Ils ont juste vu un trou avec de la glace qui s'effondre".

Un sauvetage périlleux

"C'est l'endroit où il ne fallait pas aller", ajoute Eddy. "Mon fils s'en est sorti avec deux autres personnes de Sainte-Marie-aux-Mines. Il y en a un qui était dans l'eau, ils l'ont récupéré". Un sauvetage extrêmement périlleux. 

À lire aussi
Des centaines de personnes ont manifesté à Londres, dimanche 31 mai, contre la mort de George Floyd à Minneapolis. États-Unis
Mort de George Floyd : les manifestations anti-racistes se multiplient à travers le monde

Gaston et l'autre motard ont freiné juste à temps pour ne pas plonger dans le trou d'eau gelée. Ils ont aperçu alors Paul, leur camarade de l'eau jusqu'au cou, les mains encore agrippées à la couche de glace pour surtout ne pas sombrer. Les deux amis se sont alors allongés sur la couche de glace en se tenant par les chevilles pour réussir à la hisser hors de l'eau. 

Les trois Alsaciens trempés par moins 15 ont alors eu la chance de croiser la route d'un dépanneur canadien qui leur a fait un feu et leur a donné des vêtements chauds pour éviter une hypothermie. Un sauvetage miraculeux pour ces trois rescapés. À Sainte-Marie-aux-Mine, on espère un second miracle pour les cinq motards encore disparus. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Canada Québec Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants