1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. 50 ans de Greenpeace : retour sur 5 actions marquantes de l'ONG
3 min de lecture

50 ans de Greenpeace : retour sur 5 actions marquantes de l'ONG

Créée en 1971, l'organisation non gouvernementale Greenpeace fête ce mercredi 15 septembre ses 50 ans. Un demi-siècle marqué par des actions choc à travers le monde.

Greenpeace avait déployé une banderole contre l'extrême droit à deux jours du second tour de la présidentielle de 2017.
Greenpeace avait déployé une banderole contre l'extrême droit à deux jours du second tour de la présidentielle de 2017.
Crédit : Jacques DEMARTHON / AFP
Théo Putavy & AFP

Le 15 septembre 1971, Jim Bohlen et Irving Stowe créent l'organisation non gouvernementale pour la protection de l'environnement Greenpeace. À l'origine, il s'agit du nom du bateau parti du port canadien de Vancouver pour tenter d'arrêter un essai nucléaire américain au large des côtes de l'Alaska. 

Un demi-siècle plus tard, Greenpeace garde toujours le même cap et n'est pas prête à baisser les bras. "Tout ce que nous avons fait au cours de ces 50 années, nous devons le déployer pour créer un changement absolument radical et profond. Le temps presse", insiste Jennifer Morgan, la cheffe de l'ONG. 

Parmi les nombreuses actions militantes de ces défenseurs de la planète, certaines ont eu un immense retentissement que ce soit en France ou à l'international. Nous vous en avons sélectionnées cinq qui ne sont pas passées inaperçues. 

Le Rainbow Warrior et son naufrage en 1985

Le Rainbow Warrior ("Guerrier de l'arc-en-ciel") est le premier bateau de Greenpeace à partir de 1978. Sa mission : protester contre les essais nucléaires français dans le Pacifique. 

Le 10 juillet 1985, alors qu'il est en mouillage dans le port d'Auckland, en Nouvelle-Zélande, les services secrets français le font couler, ne sachant pas qu'une personne se trouvait à son bord. L'événement est vécu comme un choc pour l'ONG qui ne s'attendait pas à ce que "les gouvernements sont prêts à faire", rappelle Jennifer Morgan. 

La traque des baleiniers : David contre Goliath

L'un des principaux combats de Greenpeace depuis sa création reste la lutte contre les baleiniers. La chasse baleinière industrielle est interdite par un moratoire international depuis 1986, mais certains pays comme le Japon n'en tiennent pas compte. 

En 2008, un petit navire de Greenpeace attaque l'impressionnant bateau de baleiniers japonais. Grâce à leur action, les activistes réussissent à le faire quitter la zone de capture. L'image des baleiniers tentant de repousser le navire de Greenpeace à l'aide de lances à eau fera le tour du monde. 

L'intrusion dans l'Assemblée nationale

À lire aussi

Cette fois-ci, c'est en France que l'ONG a mené une action choc. Le 2 décembre 2009, des militants montent sur le toit de l'Assemblée nationale tandis que d'autres s'infiltrent dans l'hémicycle et déploient une banderole et des affiches jaunes. 

À l'époque, ils tentent de sensibiliser les élus aux enjeux environnementaux lors d'un débat sur le sommet sur le climat de Copenhague qui doit se tenir une semaine plus tard. 

L'action menée dans la centrale nucléaire de Fessenheim

En mars 2014, un quarantaine de militants pénètrent dans la zone protégée de la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin. Fervente anti-nucléaire, l'association met en garde sur les risques des centrales avec le slogan "Stop risking Europe". 

En parallèle, cinq bateaux pneumatiques font flotter des messages écologistes sur le canal d'Alsace, le long de la centrale. Greenpeace mène d'ailleurs régulièrement des actions dans les centrales nucléaires à travers le monde. 

Une banderole contre l'extrême droite accrochée à la Tour Eiffel

À moins de deux jours du second tour des élections présidentielles de 2017, l'association de défense de l'environnement parvient à déjouer tous les dispositifs de sécurité du monument le plus célèbre du monde. 

Six grimpeurs déploient une banderole jaune de 300 mètres carrés sur laquelle il est écrit en noir "Liberté Égalité Fraternité". Leur cible : Marine Le Pen qu'ils estiment être une menace des valeurs fondamentales de la France. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/