1 min de lecture Confinement

Vosges : un fromager oublie ses munsters pendant le confinement et créé le "confiné"

Une soixantaine de munsters ont été "oubliés" en cave lors du confinement par Lionel Vaxelaire, éleveur-fromager à Saulxures-sur-Moselotte (Vosges). Ils ont vieilli pour donner un tout nouveau fromage.

Un fromage à appellation d'origine protégée, en France
Un fromage à appellation d'origine protégée, en France Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux Journaliste

Dans l'impossibilité de vendre ses fromages pendant le confinement, Lionel Vaxelaire a vu ses ventes s'effondrer de 80%. Au Petit Gravier, on utilise l’intégralité du lait que l'on transforme en fromage. "On a été obligé de s'adapter au contexte, donc on a laissé de côté un lot d'une soixantaine de munsters au fond de la cave", concède l’éleveur à nos confrères du Parisien.

"On les a même un peu oubliés", avoue Lionel Vaxelaire. Ces soixante munsters "oubliés" se sont transformés pendant cette période. "Ce fromage s'est affiné tout seul pendant quatre semaines, contrairement au munster qui a besoin d'être lavé tous les jours."

"Il s'est développé entre les autres productions avec un goût que l'on ne connaissait pas encore ici." A mi-chemin entre le munster et le camembert, "le confiné" (dont le nom est apparu comme une évidence) est un fromage "crayeux à l'intérieur, à la croûte fleurie, grisâtre et tachetée", décrit Lionel au Parisien.

Rupture de stock immédiate

Limité à une soixantaine de fromages, "le confiné" porte la mention "Nouveau, il vient de sortir !". Il est en vente directe à l'exploitation ou sur les marchés environnants. Victime de son succès, il n'est plus disponible pour le moment

À lire aussi
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement. Coronavirus France
Les infos de 7h - Masque obligatoire : "C'est raisonnable", estime Karine Lacombe

Mais l'éleveur-fromager compte bien réitérer l'opération, un partie du stock est déjà partie vieillir en cave selon la même méthode. "Il a pris toute la flore de notre lait cru entier et la flore de la cave." Nul doute que les prochains "confinés" sont voués au même sort que les précédents.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Alimentation Rural
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants