2 min de lecture Ukraine

Ukraine : elle creuse un tunnel pour faire évader son fils de prison

VU DANS LA PRESSE - Dans l'espoir de faire évader son fils, une femme a loué une maison proche de la prison où celui-ci est incarcéré. La quinquagénaire a commencé à creuser un tunnel de 10 mètres de long, avant que son plan ne soit découvert.

Une cellule de prison (illustration)
Une cellule de prison (illustration) Crédit : AFP
Marie Gingault

"L'amour d'une mère pour son enfant ne connaît ni loi, ni pitié, ni limite", disait Agatha Christie. Une Ukrainienne âgée de 51 ans a tenté de faire évader son fils de la prison où il est incarcéré pour meurtre, a relaté Ouest France. Pour se faire, la quinquagénaire a creusé un tunnel depuis une maison louée à proximité du centre pénitentiaire.

Son plan était rodé et son objectif était clair : faire évader son fils, condamné pour meurtre à la réclusion à perpétuité. Et pour libérer son enfant, incarcéré dans un établissement pénitentiaire dans la région de Zaporijia, dans l’est de l'Ukraine, cette maman avait tout prévu, ou presque. 


La femme, dont l'identité n'a pas été révélée par les médias ukrainiens, a commencé par louer une maison, située toute proche de la prison. Puis, elle s'est procuré les outils nécessaires au bon fonctionnement de son plan, à savoir, entre autres, des pelles et des pioches. 

Un tunnel long d'une dizaine de mètres

Une fois équipée, la femme a alors démarré la plus grosse partie de son plan : creuser un tunnel qui passerait sous les murs de la prison. Alors, chaque soir, la femme de 51 ans se mettait à creuser et pelleter la terre à approximativement trois mètres de profondeur. 

À lire aussi
Un avion militaire en phase atterrissage crash
Ukraine : une vingtaine de morts dans le crash d'un avion militaire

Discrète, cette maman creusait uniquement la nuit, et afin de faire le moins de bruit possible, elle se rendait dans la maison louée à bord d'un scooter électrique. Au moment de son arrestation, elle était parvenue à creuser une galerie d'environ dix mètres de longueur, qui s'étendait en direction du centre pénitentiaire.

Au bout de trois semaines, et malgré ses nombreuses précautions, la quinquagénaire s'est fait arrêter par la police. Toutefois, elle avait déjà réussi à déplacer trois tonnes de terre au moment où son plan a été repéré. En voulant faire évader son fils de prison, cette femme risque à son tour de se retrouver derrière les barreaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Prisons Prisonnier
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants