1 min de lecture Société

Toulouse : pour trouver un stage, elle se met en vente sur Le Bon Coin

VU DANS LA PRESSE - Face à l'impossibilité de trouver un stage de fin d'études, Sandra a imaginé une solution drastique.

Le Bon Coin est le numéro un des petites annonces automobiles (illustration)
Le Bon Coin est le numéro un des petites annonces automobiles (illustration) Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Jérémy Billault

Un acte symbolique qui témoigne de la difficulté d'arriver sur le marché de l'emploi en temps de pandémie. Sandra, 31 ans, étudiante en QHSE (Qualité, hygiène, sécurité et environnement) à Toulouse, a mis en place une drôle d'opération pour parvenir à valider ses études. 

La jeune femme, dont l'histoire nous est racontée par La Dépêche, doit impérativement réaliser un stage pour finaliser son cursus. Mais, en ces temps de pandémie, la tâche s'est révélée incroyablement difficile. 

Ainsi, pour se faire remarquer, Sandra s'est décidée à créer une annonce sur Le Bon Coin, plateforme sur laquelle on peut acheter et vendre tout et n'importe quoi. Sur cette annonce, elle déclare se mettre elle-même en vente. Un moyen efficace pour faire entendre sa situation et celle des étudiants de manière générale et pour intéresser d'éventuels employeurs.

"Niveau prétentions salariales, j’ouvre les enchères à 1€ mais pour les plus radins, j’ai un prix de réserve", écrit-elle dans l'annonce. Avant d'avoir cette idée, Sandra raconte qu'elle a envoyé 152 candidatures sans recevoir de réponse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Études Stages
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants