2 min de lecture Découverte scientifique

Le mystère des icebergs verts de l’Antarctique en passe d'être résolu

Depuis des décennies, les scientifiques cherchent à savoir pourquoi certains icebergs en Antarctique sont verts au lieu d'être blancs ou bleus. Une nouvelle hypothèse va peut-être mettre fin au mystère.

Photo d'illustration d'un iceberg en Antarctique prise le 2 janvier 2010.
Photo d'illustration d'un iceberg en Antarctique prise le 2 janvier 2010. Crédit : AFP / SARAH DAWALIBI
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Ils ne sont ni blancs, ni bleus mais verts ... certains icebergs de l'Antarctique intriguent les scientifiques depuis plusieurs décennies. Un mystère que plusieurs chercheurs ont tenté de résoudre sans succès. Mais une nouvelle hypothèse relance l'intrigue : la couleur verte serait due à la présence de fer. 

Au début du XXème siècle, des explorateurs et des marins déclaraient avoir aperçu des icebergs verts à certains endroits de l'Antarctique. La glaciologue à l'université de Washington, Stephen Warren, a commencé a étudier le phénomène en 1988, lors d'une expédition en Australie. La revue Journal of Geophysical Research : Oceans explique qu'il pensait que la couleur était liée aux organismes marins présents dans la glace. La thèse a finalement été écartée car les icebergs bleus avaient autant de matière organique que les verts. 

En 2016, d'autres chercheurs ont découvert de grandes quantités de fer sur la plateforme de glace d'Amery, sur la côte Est de l’Antarctique. La glace à la base du plateau contenait 500 fois plus de fer que celle en haut du plateau. D'où l'hypothèse selon laquelle quand le glacier avance sur le continent, il absorbe de minuscules particules de roches. Les petites poussières de roches transportées par la glace se retrouvent dans l'eau et sont progressivement incorporées dans les icebergs. Le fer contenu dans la roche colore l'iceberg qui devient vert.  

Que signifie cette hypothèse ?

Le fer est un nutriment utilisé par le phytoplancton, des organismes à la base de la chaîne alimentaire marine. Si l'hypothèse des chercheurs est juste, cela signifierait que les icebergs transportent du fer, du continent vers l'océan : "C'est comme prendre un colis au bureau de poste. L'iceberg peut envoyer ce fer dans l'océan au loin, puis le faire fondre et le transmettre au phytoplancton qui peut l'utiliser comme nutriment", explique Stephen Warren. 

À lire aussi
Vue d'artiste du système Beta Pictoris espace
Découverte d’une planète géante : ce que l’on sait de Beta Pictoris C

Maintenant, les chercheurs aimeraient analyser le composition en fer d’échantillons d'icebergs de différentes couleurs pour valider ou infirmer cette nouvelle hypothèse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Sciences Océans
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797160609
Le mystère des icebergs verts de l’Antarctique en passe d'être résolu
Le mystère des icebergs verts de l’Antarctique en passe d'être résolu
Depuis des décennies, les scientifiques cherchent à savoir pourquoi certains icebergs en Antarctique sont verts au lieu d'être blancs ou bleus. Une nouvelle hypothèse va peut-être mettre fin au mystère.
https://www.rtl.fr/actu/insolite/le-mystere-des-icebergs-verts-de-l-antarctique-en-passe-d-etre-resolu-7797160609
2019-03-09 07:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ruCKhqRu2BVqRJZYZwAaJw/330v220-2/online/image/2014/0210/7769607176_photo-d-illustration-d-un-iceberg-en-antarctique-prise-le-2-janvier-2010.jpg