2 min de lecture Histoire

John McAdam, l'Écossais qui réinventa les routes

PODCAST - À la suite d'un accident de fiacre, John Loudon Macadam déplore l'état lamentable des routes écossaises. Si bien qu'il va lui-même y remédier.

Stéphane Bern Pourquoi sont-ils entrés dans l'histoire ? Stéphane Bern
>
John McAdam, l'Écossais qui réinventa les routes Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
A la bonne heure - Stéphane Bern
Stéphane Bern édité par La Rédaction RTL

Un homme se tient sur le bord d'une petite route du sud-ouest de l'Écosse. Sain et sauf, bien que trempé par la pluie qui ne cesse de tomber depuis le début de la matinée, John McAdam attend que le charron venu jeter un œil à la roue arrière droite de son fiacre lui livre son verdict : la roue cerclée de fer est irréparable, il faudra compter une journée pour la remplacer. C'est bien trop pour John McAdam qui doit tenir une réunion publique dans l'après-midi, à une dizaine de kilomètres de là en vue des élections à la députation pour laquelle il concourt.

Pour cet homme ambitieux, né en 1756 dans la petite noblesse écossaise, les embûches ne se mettent sur notre chemin que pour nous obliger à nous élever. Tout en se massant la nuque, endolorie par l'accident, McAdam pense alors à la dangerosité des routes écossaises et à leur état déplorable. Jamais il n'aurait connu ce contre-temps si elles avaient été de meilleure qualité. Il faut dire que leur entretien coûte une véritable fortune. Il décide donc d'agir. 

Du neuf avec du vieux

McAdam trouve une solution, qui existait depuis bien longtemps. Plutôt que de creuser des chemins, comme on en a alors l'habitude, il s'inspire d'une technique utilisée dans l'antiquité : déposer sur le sol une couche de gravillons parfaitement calibrés, qui sera ensuite tassée naturellement par la circulation ou par des rouleaux compresseurs. La forme légèrement convexe de la route permettra à la pluie de s'écouler sur le bas-côté, plutôt que de stagner, préservant ainsi la solidité de la chaussée.

Ce nouveau revêtement connaît un succès fulgurant. Voilà enfin des routes qui ne s'érodent pas, qui durent plus longtemps et qui supportent le poids de n'importe quel véhicule. En 1783, l'ingénieur est nommé curateur des routes de comté d'Ayrshire, près de Bristol en Angleterre, où il s'installe en 1802. 

Vers la route du succès

À lire aussi
Un cliché d'archives avec Rosa Parks dans le fameux bus de Montgomery, dans l'Alabama Thomas Hugues
Les femmes dans l'Histoire !

L'invention de McAdam s'étend vite aux autres pays d'Europe. En 1827, il devient inspecteur en chef des routes de Grande-Bretagne. Dès lors, sa technique se répand dans le monde entier. Ainsi, dans les années 1830, les routes d'Amérique du Nord et d'Europe se couvrent de ce revêtement que l'on désigne depuis quelques années par le nom de son inventeur : le macadam est entré dans le langage courant.

En 1901, les chaussées macadamisées sont revêtues de goudron ("tar" en anglais), donnant ainsi naissance au "tarmacadam", plus connu sous le nom de "tarmac".

Par son procédé John McAdam a rendu la construction des routes moins onéreuse et leurs revêtements plus durable. Deux points cruciaux avec l'arrivée de la révolution automobile dès le début du XXe siècle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Invention Stéphane Bern
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants