2 min de lecture Insolite

Il veut organiser une expédition en Antarctique pour prouver que la Terre est plate

VU DANS LA PRESSE - Selon cette théorie, qui regroupe beaucoup d'adeptes dans le monde, la Terre est entièrement encerclée par l'Antarctique, un mur de glace de 125.500 kilomètres de long.

Les glaces de l'Antarctique, photographiées par la NASA
Les glaces de l'Antarctique, photographiées par la NASA Crédit : Chris LARSEN / NASA / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Ils ne lâchent pas le morceau. Les adeptes de la théorie de la Terre plate, les "platistes", ont trouvé un nouveau moyen de démontrer la véracité de leur hypothèse. C'est l'idée de Jay Decasby, youtubeur et fervent platiste, qui compte se rendre en Antarctique pour... mesurer le continent.

Une mise au point s'impose pour comprendre cette expédition insolite mais très sérieuse. Selon cette théorie, la Terre serait en réalité un disque bordé par l'Antarctique. Ce continent du bout du monde empêcherait les mers de "déborder" du disque et maintiendrait ainsi toute la planète en place. Au-dessus, à l'image d'une boule à neige, un dôme engloberait le Soleil, la Lune et les étoiles.

Une vision décalée mais prise très au sérieux par plus de 12 millions d'Américains. Selon une étude Ifop, 9% des Français croient "possible que la Terre soit plate et non pas ronde".

Sur les traces de James Cook

Et Jay Decasby s'appuie sur des données officielles pour justifier cette expédition hors normes, révélée par Futura-Sciences. Il met en avant les chiffres de la Flat Earth Society, l'organisation américaine fondée en 1956, qui se base elle-même sur les études de l'Observatoire terrestre de la Nasa. Selon ce dernier, le périmètre terrestre est d'environ 53.600 kilomètres. Mais pour la Flat Eearth Society, le chiffre exact serait de 125.500 kilomètres, bien loin des 40.000 kilomètres en moyenne que l'on nous apprend à l'école. 

À lire aussi
Une partie de la Terre (illustration) insolite
Brésil : organisation d'une convention pour ceux qui croient que la Terre est plate

L'équipe menée par Jay Decasby aura donc pour mission de longer ce gigantesque mur pour le mesurer et "prouver" qu'il entoure bien la Terre. "En 1773, James Cook a parcouru plus de 96.000 kilomètres en longeant l'Atlantique mais n'a jamais trouvé le moindre passage ou trou dans le mur de glace", atteste Jay Decasby au magazine Forbes.

Mais alors pourquoi personne n'a retenter cette expérience depuis ? Tout simplement, explique le platiste, à cause de l'ONU : selon lui, l'organisation mondiale a signé le Traité sur l'Antarctique de 1961 dans le but d'empêcher les expéditions visant à récolter des preuves. "On a interdit tous les équipements motorisés sur glace pour nous compliquer la tâche", explique Jay Decasby.

Toujours plus d'expéditions

Pourtant, les expéditions en Antarctique se multiplient. En 2018, Colin O'Brady, un sportif américain, a réalisé l'exploit de traverser le continent en solo et sans assistance. Mais Jay Decasby n'en a cure : "La seule information qu'a reçue le public, ce sont des selfies de l'explorateur (...) Pas de données télémétriques, pas de coordonnées GPS".

Jay Decasby n'est pas le seul à vouloir organiser une telle expédition. Robbie Davidson, organisateur des Conférences internationales de la Terre Plate (mais non affilié à la Flat Erth Society) prévoit également une croisière aux abords du continent du bout du monde en 2020.

Quoi qu'il en soit, si vous doutez vous-même que la Terre est ronde, notez que le concept du GPS, un outil entré dans notre quotidien depuis quelques années, prouve à lui seul que la Terre est bien ronde...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Sciences Terre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants