1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya devraient disparaître d'ici 2100
1 min de lecture

Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya devraient disparaître d'ici 2100

Selon 350 chercheurs venus de toute la planète, cette fonte des glaces pourrait avoir des conséquences dramatiques.

Vue du mont Everest le 20 avril 2015.
Vue du mont Everest le 20 avril 2015.
Crédit : ROBERTO SCHMIDT / AFP
Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya devraient disparaître d'ici 2100
00:01:44
Les deux tiers des glaciers de l'Himalaya devraient disparaître d'ici 2100
00:01:45
Virginie Garin

Les neiges de l'Himalaya ne sont pas éternelles. Selon une étude publiée hier par 350 chercheurs internationaux, les deux tiers des glaciers de cette région du monde devraient fondre d'ici à la fin du siècle. 

Les scientifiques les appellent le 3e pôle : il y a le pôle Nord, le pôle Sud, mais il y a aussi ces montagnes d'Asie qui sont recouvertes de quantités de glaces gigantesques. La chaîne fait 3.500 km de long de l'Afghanistan à la Birmanie. Elle comprend l'Everest, et ces glaciers alimentent une dizaine de grands fleuves en Asie, dont le Gange et le Mékong. 

En fait, les glaciers permettent à plus d'un milliard et demi d'habitants de boire. Seulement voilà, au rythme actuel du réchauffement, les deux tiers auront disparu a la fin du siècle, et même si l'accord de Paris était appliqué, ce qui semble de plus en plus compliqué, même si la hausse de la température était limitée à un degré et demi, un tiers de la glace quand même finirait par fondre, selon une étude publiée hier par le Centre international de développement de la montagne. 

"C'est la crise climatique dont vous n'avez pas encore entendu parler", a déclaré hier son porte-parole. Quand un milliard et demi de personnes dépendent des glaciers pour avoir de l'eau douce et produire leur nourriture, imaginez les conséquences s'ils disparaissent. Il faut d'urgence aider les populations à s'adapter, à modifier leur agriculture, construire des réserves d'eau... Quand on évoque les impacts du climat, on parle souvent des gens qui habitent dans les zones côtières, qui sont les plus vulnérables à la montée des eaux, mais il y aussi les habitants des montagnes.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.