1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Une cure magnétique pour nettoyer le sang et vaincre des maladies comme Ebola
1 min de lecture

Une cure magnétique pour nettoyer le sang et vaincre des maladies comme Ebola

Des chercheurs américains ont annoncé dimanche avoir développé un appareil externe capable de nettoyer le sang d'agents pathogènes avec des aimants, ce qui constitue une promesse de nouveau traitement contre la septicémie ou des maladies infectieuses comme Ebola.

Une infirmière réalise une prise de sang (illustration)
Une infirmière réalise une prise de sang (illustration)
Crédit : FETHI BELAID / AFP
La rédaction numérique de RTL & Avec AFP-Relaxnews

Nettoyer le sang permettrait de lutter contre des maladies comme Ebola. Des chercheurs ont élaboré un appareil capable d'assurer ce traitement. La machine utilise des billes magnétiques nanoscopiques recouvertes d'une protéine sanguine humaine conçue génétiquement, appelée MBL mais n'a pour l'instant été testé que chez les rats.
Cette protéine se lie aux agents pathogènes et aux toxines, qui peuvent alors être "extraits" du sang grâce aux nanobilles magnétiques comparable à de minuscules aimants. Elle pourrait se lier au VIH, le virus du sida, et au virus de Marburg.

18 millions de personnes concernés

Une fois nettoyé, le sang est réintroduit sans que sa composition ou sa coagulation ne soient modifiées. L'invention est destinée à traiter les infections du sang qui touchent 18 millions de personnes dans le monde chaque année avec un taux de décès de 30 à 50%.
Lors de leur expérience, les chercheurs ont infecté les rats avec deux bactéries et ont réussi à en retirer 90% de leur sang grâce à leur invention.
Cependant, il faudra encore des années d'expérimentation chez des animaux plus gros et chez l'être humain avant qu'elle puisse être approuvée.

SERVICES
La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/