1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Un radar pour détecter les animaux sauvages
3 min de lecture

Un radar pour détecter les animaux sauvages

REPLAY - Chaque année, on dénombre un peu plus de 65.000 accidents par an causés par des animaux sauvages, soit près de 180 par jour.

Un jeune cerf (image d'illustration).
Un jeune cerf (image d'illustration).
Crédit : Graham/REX Shutterstock/SIPA
Détecteurs animaux sauvages
00:05:27
Auto-Radio du 17 septembre 2016
00:05:28
Christophe Bourroux

Voici un radar qui, pour une fois, va plaire à tous les automobilistes. Un radar capable de détecter les animaux sauvages, particulièrement utile puisque la chasse est ouverte depuis le week-end dernier pour la moitié sud de la France, et demain dans la moitié nord. Seulement voilà, les animaux pullulent et les risques de collision sur la route sont importants, essentiellement des cerfs, des chevreuils et des sangliers. Un peu plus de 65.000 accidents par an, soit près de 180 par jour ! D'où l'utilité d'un radar.

Ce radar, testé en Isère, sur sept zones de passages possède un système qui se compose de trois caméras thermiques installées, en hauteur, sur un mât qui sondent les bas cotés. Et cela sur une grande distance, 600 mètres environ. À chaque fois, entre 4 et 8 poteaux sont positionnés de part et d’autre de la route et sont surmontés d'un détecteur thermique. Une portion de 1 à 2 km de route est ainsi surveillée. Si un animal est détecté, aussitôt les conducteurs sont prévenus via un panneau lumineux, qui clignote vous incitant à lever le pied, et à rouler à 70 au lieu  de 90 par exemple.

Dernier bilan en date sur la zone test : 3.700 détections d'animaux enregistrées en 2014, avec à peine trois accidents contre 70 l'année précédente. Face à ce bilan positif, ces radars vont se développer. L'Isère a pour projet d'équiper quatre nouveaux sites. D'autres départements, la Savoie, la Haute-Savoie, la Seine-et-Marne, se sont montrés intéressés. Reste un frein son prix : environ 40.000 euros. Et ce radar, lui, ne rapporte rien. C'est donc une dépense non négligeable pour les collectivités locales qui souhaitent s'équiper.

Les records automobiles les plus fous

Cette semaine, Auto Plus consacre un dossier aux records automobiles les plus fous. Et ce matin vous allez nous donner vos trois préférés. Tout ça est tiré de l’édition 2017 du livre Guinness des records qui vient de paraître. En 3e position, on commence tranquillement, mais quand même avec sept copains lituaniens bien allumés : ils ont voulu battre le record du nombre d’autocollants collés sur une voiture. Résultat : 14 637 stickers collés sur la voiture.

À lire aussi

En deuxième position des records les plus fous, un Canadien, Bryan Reid, qui a inventé le tronc d’arbre le plus rapide du monde. Ce brave canadien, a pris un tronc de thuya géant, qu’il a creusé. Il y a fixé 4 roues, un volant, deux moteurs électriques, pour créer une sorte véhicule improbable qu’il a quand même réussi à monter jusqu’à presque 77 km/h.

En numéro un, c’est un record assez mignon. Une Italienne, Maria Lucia Mugno, coiffeuse de son état a eu l’idée brillante de battre le record de la voiture la plus chevelue du monde. Elle a pris sa Fiat 500 et elle l’a recouverte intégralement de cheveux. Au total, il lui a fallu 120 kg de vrais cheveux.

Bonus et malus

Pour terminer malus à l'état de nos routes. Stop aux nids de poule qui pullulent ! Au volant c'est un enfer et il n'y a pas que dans les petites communes. À Paris, à deux pas de l'Élysées, il y a des trous dans la chaussée. 300 millions d'euros ont pourtant été débloqués cette année pour l'entretien des routes nationales. La France possède le plus important réseau routier d'Europe : un million de kilomètres. Mais il se dégrade et il y a urgence. 40 millions d'automobilistes estime même que 45% des accidents de la route sont dus au mauvais état de la chaussée.

Et un bonus aux Pays-Bas qui seraient le pays où la conduite automobile est la plus agréable selon une étude de satisfaction menée par le système de guidage Waze. Et bonne surprise la France apparaît au 2e rang mondial. Cette étude prend en compte 23 critères comme la qualité des routes, la quantité d’autoroutes, la sécurité, le prix des carburants, etc. Les Pays-Bas obtiennent la note de 7,5/10, la France 7,4/10 et le Salvador est bon dernier avec 2,8/10.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/