1 min de lecture Sénat

Travail dominical : le Sénat y ajoute les commerces culturels

REPLAY / RÉACTIONS - La chambre haute du Parlement veut permettre aux libraires ou aux chaînes telles que La Fnac de lutter contre la concurrence du commerce culturel sur internet.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Travail dominical : le Sénat y ajoute les commerces culturels Crédit Image : OLIVIER MORIN / AFP | Crédit Média : Éric Vagnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier et La rédaction numérique de RTL

Les sénateurs élargissent la loi Macron sur le travail du dimanche. Un amendement déposé par l'UMP pour permettre aux commerces culturels d'ouvrir le dimanche pour faire face à la concurrence d'internet vient d'être voté, ce mercredi 6 mai.

Outre les libraires, les réseaux tels que La Fnac sont concernés par cette mesure. La Fnac la réclame depuis longtemps, afin de lutter contre la concurrence d'Amazon. Selon André Chapuis, délégué central CGT de l'entreprise, cet argument ne tient pas la route. "Amazon fait partie de nos concurrents mais il n'a pas de magasin en France et La Fnac a un commerce sur internet qui est relativement florissant car en progression et ouvert, comme Amazon, 7 jours sur 7 et 24h sur 24", estime-t-il.

Reste à savoir si l'Assemblée nationale confirmera cet amendement sénatorial. Les clients y semblent, eux, globalement favorables. "C'est bénéfique pour tout le monde, y compris les touristes. Ils sont là 7 jours sur 7", pense un riverain. "Ailleurs dans le monde, c'est monnaie courante", ajoute un autre. "C'est une bonne chose : le dimanche, il n'y a rien à faire. On pourra sortir faire les magasins", se réjouit une jeune femme. Si l'amendement est définitivement adopté, le commerce des biens culturels sera le quatrième secteur à être autorisé à ouvrir tous les dimanches, après l'ameublement, le bricolage et les jardineries.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sénat Loi Macron Travail dominical
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants