1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Train de nuit : Midnight Trains veut être "compétitif face à l'aviation", promet un cofondateur
1 min de lecture

Train de nuit : Midnight Trains veut être "compétitif face à l'aviation", promet un cofondateur

INVITÉ RTL - "Le train de nuit est le seul moyen de transport qui nous permet de concurrencer l'aviation commerciale moyen-courrier, qui est en situation de monopole", a souligné Adrien Aumont, cofondateur de Midnight Trains.

Adrien Aumont, cofondateur Midnight Trains, était l'invité de RTL mercredi 16 juin 2021.
Adrien Aumont, cofondateur Midnight Trains, était l'invité de RTL mercredi 16 juin 2021.
Crédit : RTL
Train de nuit : Midnight Trains veut être "compétitif face à l'aviation", promet un cofondateur
07:40
L'invité de RTL Soir du 16 juin 2021
07:40
Thomas Sotto & Marie Gingault

C'est une start-up française, qui a pour but de "proposer des trains là où il n'y a que l'avion", Midnight Trains proposera dès la fin 2023 des trains de nuit tout confort, reliant Paris à de nombreuses villes européennes, parmi lesquelles Porto, Madrid, Copenhague ou encore Florence, sont envisagées

"On a besoin de trains de nuit. Le train de nuit est le seul moyen de transport qui nous permet d'aller entre 800 et 1.500 kilomètres et donc qui nous permet de concurrencer l'aviation commerciale moyen-courrier, qui est en situation de monopole et qui n'a pas d'alternative", souligne le cofondateur Adrien Aumont, invité sur RTL ce mercredi 16 juin. 

"On espère pouvoir vous proposer une bonne table, qu'on puisse enfin bien manger et bien boire dans un train", explique Adrien Aumont qui précise que "la nuit sera confortable puisque notre parti pris est de vous proposer que des couchages privatifs, des chambres avec de bonnes literies, comme à la maison, comme à l'hôtel". 

Les deux premières destinations seront dans le sud de l'Europe

"Fin 2023, sur le service annuel 2024, nous allons lancer une première ligne avec deux rames, qui partira tous les soirs d'un côté et de l'autre de l'origine destination", indique le cofondateur de Midnight Trains qui, sans révéler les premières destinations, a confié qu'elles se situeront dans "le sud de l'Europe : ou l'Espagne, ou l'Italie". 

À lire aussi

Au niveau des tarifs, ils ne devraient pas être excessifs : "On n'a pas envie de faire une compagnie de luxe, on doit être compétitif face à l'aviation", indique Adrien Aumont qui précise que le but de Midnight Trains est de "proposer des trains là où il n'y a que l'avion".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/