1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. TGV : "La SNCF n'a plus les moyens de faire fonctionner les lignes", dit un spécialiste
1 min de lecture

TGV : "La SNCF n'a plus les moyens de faire fonctionner les lignes", dit un spécialiste

REPLAY - La Cour des comptes dénonce le manque de rentabilité des TGV qui pourrait être fatal à la SNCF. Selon Marc Fressoz, spécialiste des transports, "trop de TGV tue le TGV".

Un TGV (illustration)
Un TGV (illustration)
Crédit : AFP / SEBASTIEN BOZON
TGV : "La SNCF n'a plus les moyens de faire fonctionner les lignes", dit un spécialiste
01:31
Marie-Pierre Haddad & AFP

Le TGV n'est pas rentable. C'est le constat fait par la Cour des comptes dans un rapport révélé par je journal spécialisé Contexte. Aucune des six liaisons à grande vitesse (dont les lignes LGV Nord et LGV Méditerranée) n'a atteint les objectifs de rentabilité.

L'avenir s'annonce tout aussi morose puisque la rentabilité des futurs investissements pèche elle aussi par "optimisme", explique le journal, qui indique  que RFF (Réseau ferré de France) "exagère significativement le niveau des trafics". 

Le TGV risque de tuer la SNCF à terme

Marc Fressoz, spécialiste des transports

Cette rentabilité biaisée impliquerait un apport de subventions pouvant "aller jusqu'à 80%", rapporte la Cour des comptes. Selon Marc Fressoz, spécialiste des transports, il est temps de sortir du tout TGV. "Ce qui est étonnant c'est que la Cour des comptes soit obligée de rappeler que trop de TGV tue le TGV et que cela risque de tuer la SNCF à terme", estime-t-il. 

Des lignes difficiles à entretenir

Auteur du livre Faillite à grande vitesse, Marc Fressoz explique "trop de lignes ont été construites en même temps et c'est une dette qui s'ajoute sur la SNCF. L'entreprise n'est plus en capacité de faire fonctionner toutes les liaisons de trains régionaux". C'est pourquoi, la société de transport souhaite faire basculer certaines lignes de TER sur des lignes d'autocars. Elle compte aussi solliciter l'État de reprendre certaines lignes de trains Corail dont elle ne sait plus quoi faire. 

À lire aussi

"Les collectivités et le contribuable dépensent des milliards d'euros pour faire fonctionner des TGV. On investit beaucoup pour de nouvelles infrastructures, mais on n'a plus les moyens de les faire fonctionner au jour le jour", déplore Marc Fressoz. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/