1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Taxe "abri de jardin" : qui doit la payer et quel est son montant ?
2 min de lecture

Taxe "abri de jardin" : qui doit la payer et quel est son montant ?

Exceptions, montant, hausse...la taxe d'aménagement ou "abri de jardin" a été mise en place il y a dix ans. RTL répond à toutes vos questions si vous êtes concerné.

Un abri de jardin (illustration)
Un abri de jardin (illustration)
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
micro generique
Benoît Leroy

Vous êtes propriétaire d'un abri de jardin, d'une piscine, d'une véranda ou d'une extension de votre maison ? Si ces derniers ont été construits depuis 2012, alors vous êtes touchée par la taxe dite d'aménagement, plus connue sous le nom de taxe "abri de jardin". Très concrètement, tout projet de construction faisant l'objet d'une autorisation administrative est concerné (sauf exceptions).

Cette année, le montant de cette taxe est en hausse de 7% par rapport à 2021. Cette augmentation est liée au mode de calcul de cette redevance, qui se base notamment sur une valeur forfaitaire. Ainsi, si vous résidez en Île-de-France, cette valeur s'élève cette année à 929 euros par m². Dans le reste du pays, elle est de 820 €/m²

Pour d'autres aménagements spécifiques, une valeur arbitraire a été mise en place par les Finances publique. Par exemple, elle est de 200 €/m² pour une piscine ou de 10.000 euros par emplacement de chalet ou bungalow.

D'autres détails sont à prendre en compte pour calculer la taxe que vous devrez payer. Si vous souhaitez la déterminer vous-même voici comment faire : surface taxable de la construction x valeur forfaitaire (ou valeur fixée, selon la construction concernée) x taux fixé par les collectivités locales. Plus simplement, un outil du gouvernement a été publié pour faire ce même calcul.

Qui n'est pas concerné par cette taxe ?

À lire aussi

Dans certains cas, vous pouvez être exempté. C'est le cas notamment pour toutes les constructions ayant une surface de moins de 5 m². De la même manière, sous certaines conditions, les constructions qui vous ont été demandées dans le cadre d'une prévention des risques ne sont pas concernées. 

Ensuite, si votre abri de jardin fait moins de 20 m², vous n'êtes peut-être pas concerné. Dans certains cas, ceux-ci sont exemptés de taxe, par des collectivités locales. D'autres abattements sont également possibles, pour cela, rapprochez-vous de votre mairie pour tout renseignement.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/