1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. SUV : Renault lance un "Kayou" dans l'océan du low cost
1 min de lecture

SUV : Renault lance un "Kayou" dans l'océan du low cost

REPLAY - Renault présentera en Inde son nouveau petit crossover "Kayou", dont le prix défie toute concurrence. C'est un modèle low cost, disponible à moins de 5.000 euros.

Le logo de Renault, sur une voiture de la marque, le 29 janvier 2013. (archives)
Le logo de Renault, sur une voiture de la marque, le 29 janvier 2013. (archives)
Crédit : PATRIK STOLLARZ / AFP
SUV : Renault lance un "Kayou" dans l'océan du low cost
00:01:51
Florian Martin

Dix ans après avoir jeté un pavé dans la marre automobile avec Dacia, Renault lance un caillou dans l'océan du low cost. Ce n'est pas qu'un simple jeu de mot. Renault "Kayou", c'est le nom du nouveau joyau du groupe français. Rassurez-vous, l'appellation de ce nouveau modèle n'est pas sa principale qualité. Heureusement d'ailleurs.

Le "Kayou" est une petite puce des villes surélevé, qui bénéficie de quatre places. Il est présenté aujourd'hui en Inde pour un prix défiant toute concurrence : 400.000 roupies, soit moins de 5.000 euros.
Pour ce tarif pour le moins alléchant, Renault nous propose un moteur trois cylindres de 800 cm3, un style plutôt austère avec des lignes inspirés du Duster. Le "Kayou" est réservé pour l'instant au marché indien. Plus qu'un simple marché, c'est une véritable aubaine, avec plus de 2,4 millions de ventes l'année dernière.

Pas de Kayou en France pour l'instant

Pour l'instant, l'arrivée du "Kayou" en France n'est pas officiellement prévue. Mais il se murmure que la marque au losange pourrait commercialiser ce véhicule sous la marque Dacia. Dans cette gamme low cost, il prendrait la place d'une citadine, en peu en-dessous d'une "Sandero" par exemple.

En revanche question prix - son principal intérêt tout de même -, on pourrait émettre des doutes. Les homologations indiennes ou chinoises ne sont pas vraiment les même qu'en Europe. Il faudra l'équiper de nouveaux systèmes antipollution.

À écouter aussi

La vraie question tourne autour de la sécurité : comment le constructeur va-t-il réussir à adapter la structure de son petit modèle aux contraintes des crash-tests occidentaux ? Une question qui pourrait coûter très cher à Renault et qui devrait gonfler le prix de ce petit "Kayou".

RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.