1 min de lecture Voiture d'occasion

Véhicule d'occasion : sa voiture serait volée et fichée par Interpol

Areski a acheté une voiture à un professionnel en décembre 2018. Il a réglé 16.400 €. Huit mois plus tard, il revient de ses vacances en Algérie quand la douane l’arrête net. Sa voiture serait en réalité, un véhicule volé et fiché par Interpol.

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Son véhicule acheté d'occasion serait volé et fiché par Interpol Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Areski, en décembre 2018, achète un véhicule d’occasion 16.400 euros à un professionnel. Pendant 8 mois, tout se passe bien. Mais en août 2019, alors qu'il s'apprête à revenir de ses vacances en Algérie, la douane lui annonce qu'il ne peut pas passer. La raison ? Sa voiture serait, en réalité, un véhicule volé et fiché par Interpol 

C’est le choc. Immédiatement, Areski est débarqué du bateau avec sa femme enceinte. Dans la foulée, il est conduit au poste de police et sa voiture est saisie. Sur place, on lui apprend que le vol avait été commis en Belgique, le 31 décembre 2014. S’ensuit alors une semaine cauchemardesque pendant laquelle Areski contacte le consulat pour faire retirer le véhicule de son passeport, mais aussi pour être hébergé, pour faire accepter la situation à son employeur, et enfin pour retrouver un billet d'avion. À son retour, il dépose plainte, puis recontacte le vendeur pour trouver un arrangement. Malheureusement, le professionnel ne veut rien entendre

Areski continue à rembourser 300 euros de crédit pour rien tous les mois. Dans l’impossibilité de racheter un nouveau véhicule, il roule de nouveau avec l’ancien, qu'il n'avait pas revendu. Et pour ne rien arranger, il est encore convoqué dans le cadre de cette affaire par la police algérienne. Comble de l'histoire, pour les autorités françaises, le véhicule en question ne poserait aucun soucis…

 Areski a appelé Julien Courbet et toute l'équipe de "Ça peut vous arriver", pour que le vendeur accepte l’annulation de la vente et lui rembourse les 16.400 euros du prix d’achat, ainsi que les frais de carte grise qui s’élèvent à 329 euros. 

À lire aussi
Une usine PSA Peugeot Citroën automobile
Confinement : quelles conséquences pour le secteur automobile ?

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Voiture d'occasion Interpol Vol
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants