1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. SNCF : "Le changement de nom des TGV, c'est du marketing"
1 min de lecture

SNCF : "Le changement de nom des TGV, c'est du marketing"

REPLAY - INVITÉ RTL - Suffit-il de rebaptiser les "TGV" en "InOui" pour relancer la machine ? Pas sûr, affirme Gilles Dansart, directeur de "Mobilettre".

Des Parisiens prennent un TGV à la gare de Lyon (photo d'illustration).
Des Parisiens prennent un TGV à la gare de Lyon (photo d'illustration).
Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
SNCF : "Le changement de nom des TGV, c'est du marketing"
05:33
SNCF : "Le changement de nom des TGV, c'est du marketing"
05:46
3 minutes pour comprendre du 29 mai 2017
03:31
Yves Calvi & Loïc Farge

La SNCF veut attirer 15 millions de voyageurs supplémentaires dans ses TGV d'ici 2020, en étendant son offre low cost et en misant sur une qualité de service améliorée. "Ouigo" ou "InOui" ? Ceux qui prennent le train devront bientôt choisir. L'entreprise ferroviaire change dès ce lundi 29 mai le nom de ses trains à grande vitesse, pour une meilleure offre face à la concurrence. Cette opération peut-elle vraiment relancer la machine et faire revenir du monde dans ses rames ?

"Un changement de nom, ça ne fera pas en sorte que les trains arrivent plus à l'heure", affirme Gilles Dansart, directeur de la lettre professionnelle Mobilettre. "On est bien dans du marketing, car la SNCF a conscience aujourd'hui que la concurrence est déjà là", poursuit-il. "Non pas la concurrence ferroviaire, qui arrivera en 2019, mais la concurrence d'autres marques", ajoute Gilles Dansart, qui cite Blablacar, Ouibus, Flixbus ou Isilines.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/