1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Patrick Drahi, via Altice (Numericable-SFR), rachète Cablevision pour près de 16 milliards d'euros
1 min de lecture

Patrick Drahi, via Altice (Numericable-SFR), rachète Cablevision pour près de 16 milliards d'euros

L'entreprise a confirmé l'acquisition de câblo-opérateur américain Cablevision pour près de 16 milliards d'euros.

Le PDG de Numericable, Patrick Drahi
Le PDG de Numericable, Patrick Drahi
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Aymeric Parthonnaud & AFP

Altice, maison-mère de Numericable-SFR entre autres, a confirmé jeudi 17 septembre 2015 l'acquisition du quatrième câblo-opérateur américain Cablevision après accord avec le principal actionnaire, la famille Dolan, pour un montant le valorisant à hauteur de 15,7 milliards d'euros. En mai, Patrick Drahi, troisième fortune de France, avait racheté, via Altice, Suddenlink, septième câblo-opérateur américain, pour un peu plus de 8 milliards d'euros. Le nouvel ensemble constitué avec Cablevision "représente le quatrième plus gros câblo-opérateur sur le marché américain", assure le groupe dans un communiqué.

La boulimie de Patrick Drahi n'est pas nouvelle. Après avoir racheté l'an dernier SFR qu'il a fusionné avec le câblo-opérateur pour créer Numericable-SFR, et acquis récemment les actifs portugais du brésilien Oi et un autre opérateur en République dominicaine, le propriétaire français d'Altice a les États-Unis dans le viseur. "Avec l'acquisition (de Suddenlink, ndlr), le groupe Altice entre sur le grand et attractif marché du câble américain et franchit une nouvelle étape dans la diversification et l'équilibrage de son portefeuille d'activités de haute qualité", soulignait le groupe dans un communiqué. En mettant la main sur Suddenlink, Altice récupérerait un portefeuille de 1,5 million de clients particuliers et de 90.000 entreprises et sera présent dans une quinzaine d'États dont le Texas, la Louisiane, l'Arkansas, la Caroline du Nord, l'Oklahoma, l'Arizona ou encore la Virginie occidentale. 

Le câblo-opérateur américain a dégagé en 2014 un chiffre d'affaires de 2,035 milliards d'euros et un excédent brut d'exploitation de plus de 796 millions d'euros. "Suddenlink représente une combinaison parfaite avec le groupe Altice et bénéficiera de l'expertise opérationnelle, de l'échelle et du soutien financier qui sont au cœur du modèle économique d'Altice", relevait alors l'entreprise.

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/