5 min de lecture Brocante

Monoprix x India Mahdavi, la collaboration déco à suivre

REPLAY - Au programme, la nouvelle collaboration déco de Monoprix et la recette de la parfaite tartiflette hivernale.

micro generique Maison Jardin Cuisine Brocante Thierry Denis
>
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 novembre 2017 Crédit Image : Monoprix | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300THIERRY DENIS
Thierry Denis

Maison

C’est un évènement dans la monde de la déco. Monoprix a eu la bonne idée de faire une collaboration avec India Mahdavi. Une architecte designer née à Téhéran de parents Perse et Anglo-Egyptien qui a grandi aux Etats Unis et travaille en France. 

Son style : mixer les couleurs acidulées et pop, les motifs fleuris et graphiques, elle aime les extrêmes, les grands-écarts. Elle a toutes les audaces. Ce qui la définit, c’est une déco confortable, sensuelle et assez féminine. 

Elle est par exemple l’auteur de nombreux objets ô combien désirables, dont son célèbre tabouret bishop, en céramique, qui est inspiré du fou dans le jeu d’échec, composé de trois niveaux avec une taille resserrée. Une pièce iconique entrée aux arts déco.

Beau, mais pas à la portée de toutes les bourses. Voilà pourquoi Monoprix a donné carte blanche à India Madhavi pour créer une collection inspirée de Noël avec cent références : papier peint, caddie, parapluies, cahiers, carafes, assiettes à petits prix…. 

À lire aussi
déco tendance
Déco : Zuber, la Rolls du papier peint

Pour India Madhavi, Noël symbolise les amis et la famille de passage, des religions, des pays différents. Et c’est ce melting-pot qu’on retrouve dans ses objets. Ses coussins en velours, sa matière de prédilection, racontent la rencontre joyeuse de l’Afrique et de l’Occident. Avec des couleurs gaies et tranchées associées à des motifs graphiques, pour 25 euros. 

Il y a des assiettes aussi, pour une table de Noël vraiment différente : en rouge, jaune, vert ou bleu marquées avec des pointillés blancs qui forment comme des grains de riz qu’on retrouve à des échelles différentes.

Vous trouverez une salière qui ressemble à son bishop pour neuf euros, des babouches, des boîtes en velours, des nappes, des torchons, des tabliers, des maniques en velours. Tout se combine très facilement. 

Et puis il y aussi un tabouret d’appoint en métal, très léger, avec trois demi sphères superposées, aux couleurs vives rose et orange, à 88 euros, c’est le Piccolo. Une opportunité à ne pas manquer à partir de mercredi 22 novembre chez Monoprix !

http://www.india-mahdavi.com/

Cuisine

La baisse des températures est propice à tartiflette. Pour ce faire, il faut un classique reblochon. Les ingrédients : des patates à chair ferme, cuites avec leur peau mais que vous gardez légèrement sous-cuites… Il faut les peler et les tailler en rondelles assez épaisses. Ensuite, faites sauter à la poêle deux beaux oignons émincés et des lardons de poitrine pas fumée, que vous prenez évidemment chez le charcutier pour avoir un bon produit.

Rajoutez les patatesdans la poêle, vous les faites rapidement revenir à feu vif, puis vous coupez le feu, un verre de vin blanc de Savoie là-dedans puis transfert immédiat dans le plat à gratin. Sel, poivre, muscade, par dessus, deux belles cuillères à soupe de crème épaisse, et un beau reblochon fermier au lait cru de chez le fromager pour terminer : coupez-le en deux dans le sens de l’épaisseur et n’enlevez surtout pas la croûte.

Mettez le fromage sur les patates, avec la croûte vers vous, puis vingt minutes au four très chaud, dans les 210 degrés, th. 7 : à l’arrivée, c’est un plat des plus réconfortants.
Inutile de dire qu’il vaut mieux accompagner ça d’une salade frisée que de charcuteries.  Et le reste du vin blanc, par contre, une Jacquère, un Chignin-bergeron, un Apremont, iront parfaitement avec.

Brocante

Parler de matériel médical ancien est toujours assez curieux, il faut l’avouer. Et pourtant, Il faut savoir que la médecine a conçu une quantité incroyable d’instruments qui fascinent un grand nombre de collectionneurs, et pas seulement d’anciens médecins. Et c’est vrai qu’il peut y avoir quelque chose de captivant à posséder ce genre d’objets, à l’allure quelquefois barbare. 

Mais qui nous rappellent les tâtonnements et les progrès de la science dans le domaine. Souvenons-nous quand même qu’il y a moins de 200 ans on pensait encore que les maladies étaient dues à la présence de "mauvaise humeur" dans le corps des malades, qu’il était nécessaire de le "purger" par le recours à des saignées et des lavements. Alors il y a de quoi faire si vous voulez vous lancer dans une belle aventure.


Au départ, le plus dur sera sûrement de se fixer un domaine de recherche. Livres anciens, instruments de chirurgies, d’obstétrique-gynécologie, ceux liés à "l’électricité" ou au charlatanisme médical, mallettes en cuir de médecins ou simples flacons d’apothicaires, le choix est immense. D’ailleurs les flacons d’apothicaires ont toujours la côte sur les étals de nos brocanteurs. On aime leur charme désuet et leurs formes rétro. Ils peuvent être utilisés comme simple objets décoratifs façon cabinet de curiosité. On trouve des flacons d’apothicaire des années 50 de couleurs ambrées avec un bouchon ventouse vendus à peine quinze euros l’unité. 

Pour revenir à l'électricité, au début du 20ème siècle, l’électrothérapie consistait à soigner  avait le vent en poupe. On trouve aujourd’hui de nombreuses mallettes en cuir très bien conservées qui abritent une série d’électrodes en verres de toutes formes ainsi que leur générateur. Comme cette mallette bordeaux de 1945 contenant huitélectrodes vendues une centaine d’euros. Son look à la fois futuriste et rétrovous transportera à coup sûr dans le laboratoire du docteur Frankenstein.

 
Enfin, voici notre modeste podium des instruments anciens de médecine les plus effrayants que vous pourrez croiser dans vos recherches. En troisième position, la scie d’amputation qui était ornée de gravures par les plus riches au 17 et 18 ème siècle dont la finesse des décorations était malheureusement… un nid à bactéries.


En deuxième position, la sangsue artificielle du 19ème siècle, qui était composée de lames tournantes à l’intérieur d’un cylindre métallique qui permettait l’absorption de sang lors d’opération des yeux et des oreilles. 

Mais c’est au trépan que revient la première place du podium qui était utilisé pour faire un trou dans le crâne des malades et accéder à leur cerveau ou soulager une hypertension cérébrale. À l’époque, ce gros tir bouchon se tournait à la main. Âmes sensibles s’abstenir !

Jardin

Il est temps de louer les vertus du Kaki. Les premier Kakis venus d’orient ont été plantés en Provence dès le 18ème siècle. Un fruit riche en vitamines C. Porté par un arbre parfois aussi grand qu’un pommier, d'un orange flamboyant. Quand les feuilles tombent des arbres en automne, on ne voit qu’eux. De vraies boules de Noël !

On peut en cultiver jusque dans dans les Hauts de France. C’est donc un fruitier plus rustique qu’on ne le croit. Toutefois, kaki ordinaire issu de semis, pour murir, a besoin d’un automne doux, comme il y en a dans le midi, en Espagne ou en Italie.  Un automne sans gel précoce. Hors, dans une bonne partie de la France, il fait froid et il gèle tôt. 

Les fruits de ces Kakis sont beaux, certes. Mais, en raison du froid hâtif, ils ont du mal à mûrir, surtout quand on n’a pas l’habitude de bien les récolter. Ils ne prennent pas leur goût. Ils sont trop âpres

Si vous plantez des kakis issus de semis comme autrefois, et si, en plus, vous ne connaissez pas les petites astuces qui aident à la maturation, hélas, ils seront ravissants sur l’arbre mais bruts de décoffrage. A peine mangeables. C’est pour cela que bien des jardiniers français du nord de la Loire les considèrent juste comme des arbres décoratifs, pas des vrais fruitiers.

Arbre Kaki
Arbre Kaki Crédit : Thierry Denis
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brocante Cuisine Maison
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants