1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les fruits de mer et le poisson protégeraient de la dépression
1 min de lecture

Les fruits de mer et le poisson protégeraient de la dépression

Selon une combinaison de 26 études menées depuis 2001, les consommateurs de poisson échapperaient plus facilement à la dépression.

Un chef présente des sushis faits à base de thon, le 5 janvier 2013, à Tokyo.
Un chef présente des sushis faits à base de thon, le 5 janvier 2013, à Tokyo.
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Et s'il suffisait de se jeter sur les sushis et autres produits de la mer pour échapper à la dépression ? Les poissons se révèlent en tout cas de formidables alliés contre les épisodes dépressifs d'après une synthèse de 26 études réalisées entre 2001 et 2014 compulsées dans The Journal of Epidemiology ans Community Health. Les raisons de cette protection restent difficiles à cerner pour les scientifiques mais les acides gras oméga 3 seraient peut-être à l'origine du phénomène. Cette molécule agit sur la dopamine et la sérotonine qui régulent le stress, l'anxiété et le plaisir.

Les études analysaient quelques 150.000 personnes divisés en deux groupes : le premier consommant du poisson et l'autre non. Au final, le groupe consommant des produits issus de la mer affichaient un meilleur état de santé psychique avec un risque de vivre un épisode dépressif réduit de 17%. Des précisions restent cependant à apporter. Le type de poisson à consommer n'est pas clairement identifié : poisson gras comme le saumon, le thon, le maquereau... ou poisson plus maigre ? La méthode et la fréquence de consommation n'ont pas été clairement déterminées. La cuisson la plus favorable à cette protection par l'alimentation n'a pas non plus été identifiée même si les cuissons européennes semblent plus efficace face à la dépression que les méthodes asiatiques ou américaines.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/