2 min de lecture Sécurité routière

Les Français toujours accros à leur voiture

Une étude montre que neuf Français sur dix utilisent leur voiture au moins une fois par semaine.

Micro générique Switch 245x300 Auto-Radio Christophe Bourroux iTunes RSS
>
Les Français toujours accros à leur voiture Crédit Image : AFP / Valéry Hache | Crédit Média : Christophe Bourroux | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Bourroux
Christophe Bourroux Journaliste RTL

Les français restent accros à leur voiture. C'est ce qui ressort d'une étude, signée Aramis Auto. Malgré tout le climat anti-voiture, 6 français sur 10 déclarent continuer a l'utiliser, tout simplement parce qu’ils estiment ne pas avoir d’autres solutions. Ainsi, un tiers estime que les autre offres de mobilité telles que le bus, le tramway, le métro ou le train ne sont pas satisfaisantes. Évidemment, ce constat est encore plus fort, plus important dans les petites villes de 2.000 à 20.000 habitants.

Sondage après sondage, on voit bien que la voiture reste en France une nécessité. Ainsi, près de 9 Français sur 10 utilisent leur voiture au moins une fois par semaine, et 6 sur 10 tous les jours. Là encore, la différence entre les grandes villes, et en particulier l'agglomération parisienne et le reste de la France est important. Ainsi, au quotidien l'automobile reste indispensable dans 70% des cas en zone rurale, contre 50% en Ile-de-France.

Toujours du succès pour le diesel

Selon l'enquête, les controverses sur le diesel ont eu un impact sur près de 4 possesseurs de diesel sur 10. Mais ce n'est pas, comme on pourrait le croire pour des questions d’environnement, que les automobilistes s'inquiètent. C'est surtout, et avant tout, pour des questions de coûts. La crainte principale pour les deux tiers des conducteurs porte sur l’augmentation du prix à la pompe. C’est ensuite, et c'est la suite logique, la peur de se faire davantage taxer. Puis un tiers craignent de ne plus pouvoir continuer à rouler en ville, et en conséquence ils craignent une trop forte décote du véhicule.

Ce sondage montre que le diesel est loin d'être mort en France. En tous cas, 3/4 des possesseurs de diesel ne changeront rien à leurs habitudes. Seuls 12% des automobilistes cherchent à revendre et à remplacer leur véhicule diesel plus vite que prévu. Et surtout acheter une voiture qui carbure au gas-oil reste une priorité pour près de la moitié des automobilistes. 

À lire aussi
police
Toulouse : un automobiliste contrôlé avec 2,2 grammes d'alcool percute un arbre devant la police

Ce chiffre grimpe a 58% pour l'occasion et 14% sont même prêts à payer 2.000 euros supplémentaires par rapport à une voiture essence équivalente. En revanche, cela reste poussif pour la voiture électrique. Même si le gouvernement a promis l’installation de 100.000 bornes en 2022, 65% des automobilistes n’envisagent toujours pas d'en acheter. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Auto Contrôle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants