1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La consommation de bonbons gélifiés a bondi de 10% en dix ans en France
1 min de lecture

La consommation de bonbons gélifiés a bondi de 10% en dix ans en France

REPLAY - Le marché des confiseries se porte bien en période de crise. Les Français en consomment 10% de plus qu'il y a dix ans.

Armelle Levy
Armelle Levy
Crédit : Elodie Grégoire
Le boom des confiseries en ces temps de crise
02:39
Armelle Levy

Gourmands, les Français ? Les derniers chiffres du Syndicat national de la confiserie, que RTL vous dévoile, montrent que nous ne nous refusons pas des petits plaisirs. L'an dernier, il s'est consommé 220.000 tonnes de bonbons. C'est un marché d'un milliard d'euros.

On en achète 10% de plus qu'avant la crise. C'est à croire que cela réconforte. Les Suédois et les Danois en mangent deux fois plus que nous (7 kilos par an et par habitant). 

La consommation de chewing-gum repart

Les gommes gélifiées représentent un tiers des ventes (les crocodiles, les lassos, les oursons ou les fraises Tagada). Les enfants raffolent des bonbons qui piquent. Depuis deux ans, les bonbons citriques (avec ce petit goût acidulé) marchent très bien : les ventes explosent (+10 à 15% par an). La consommation de chewing-gum repart depuis le début de l'année.

Les bonbons cuits, durs à l'extérieur, représentent seulement 9% des ventes. Ils sont au coude à coude avec les réglisses. Les caramels représentent seulement 3% du marché des bonbons. 

À écouter aussi

On connaît les violettes de Toulouse, le nougat de Montélimar ou les les bêtises de Cambrai. Mais c'est à Brest que l'on achète le plus de bonbons. La ville détient le record national des ventes en supermarché.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/