1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. L’Allocation de rentrée scolaire sert-elle vraiment à acheter des télévisions ?
1 min de lecture

L’Allocation de rentrée scolaire sert-elle vraiment à acheter des télévisions ?

D'après une étude de la Caf, la grande majorité des bénéficiaires utilisent l'Allocation de rentrée scolaire pour les fournitures et les vêtements des enfants.

La prime de naissance est versée chaque mois par la Caisse d'allocations familiales (CAF)
La prime de naissance est versée chaque mois par la Caisse d'allocations familiales (CAF)
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Les ventes de télévisions augmentent-elles grâce à l'Allocation de rentrée scolaire ?
02:08
Les ventes de télévisions augmentent-elles grâce à l'Allocation de rentrée scolaire ?
02:08
Pierre Herbulot - édité par Florise Vaubien

À l'heure des achats scolaires, le débat sur l'ARS (Allocation de rentrée scolaire) est revenu dans l'actualité, déclenchant une vive polémique. La députée MoDem de la Nièvre Perrine Goulet a diffusé une tribune dans le Journal du dimanche dans laquelle elle propose de verser cette aide sous forme de bons. Objectif : contrôler les dépenses des ménages avec les aides sociales. 

Le ministre de l'Éducation nationale a de son côté renchéri estimant que de nombreuses familles n'utilisent pas ces allocations pour les besoins scolaires. "On sait bien, si on regarde les choses en face, qu'il y a des achats d'écrans plats plus importants au mois de septembre qu'à d'autres moments. Bien-sur qu'il peut y avoir... qu'on peut regarder les choses comme ça...", a déclaré dimanche Jean-Michel Blanquer sur le plateau de France 3. 

Un fantasme d'après une étude réalisée en 2013 par la Caisse d'Allocations Familiales (CAF). De fait, 95% des bénéficiaires disent utiliser l’ARS pour acheter des fournitures scolaires. 88% d’entre eux pour renouveler les vêtements des enfants. Suivent l’assurance, la cantine, l’inscription au sport et le mobilier de bureau pour les enfants. 

Le coût d'une rentrée scolaire représente 80% d’un Smic

Au total, le coût de la rentrée scolaire représente environ 80% d’un Smic et près de 140% pour une famille avec trois enfants. "Les dépenses pour la rentrée augmentent avec le nombre d'enfants et leur niveau d'études", rappelle également la CAF dans son rapport. Bref, on est loin des écrans plats. D’ailleurs, contrairement à ce que dit Jean-Michel Blanquer, septembre est même l’un des pires mois de l’année pour les ventes de télévision. 

À lire aussi

Pour rappel, l’ARS est versé sous condition de ressources à près de trois millions de familles chaque année en France. Son montant varie selon l’âge des enfants, entre 370 et 404 euros.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/