1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Jay-Z, Serena Williams, Xavier Niel... Que sont les "SPAC" dans lesquelles ils investissent ?
2 min de lecture

Jay-Z, Serena Williams, Xavier Niel... Que sont les "SPAC" dans lesquelles ils investissent ?

ÉDITO - Les S.P.A.C, l'acronyme de Special purpose acquisition company, destinées à faire des acquisitions sont très répandues en ce début d'année.

Le rappeur Jay-Z
Le rappeur Jay-Z
Crédit : ANGELA WEISS / AFP
Jay-Z, Serena Williams, Xavier Niel... Que sont les "SPAC" dans lesquelles ils investissent ?
00:03:29
Jay-Z, Serena Williams, Xavier Niel... Que sont les "SPAC" dans lesquelles ils investissent ?
00:03:28
François Lenglet - édité par Jérémy Billault

S.P.A.C. est l'acronyme de Special purpose acquisition company. En français dans le texte, ça donnerait "entreprise destinée à fait des rachats". Pas très précis, mais c'est exactement cela. On les appelle aussi "entreprise chèque en blanc". Pour vous donner une idée, il s'en est créé sur le seul mois de février pour 100 milliards d'euros, quasiment autant que l'année dernière au total. Et ça grimpe de jour en jour.

Jay Z, le chanteur de rap, mari de Beyonce, qui est aussi un business man de premier ordre, vient d'en créer un.  Serena Williams, la star mondiale du tennis, s'y est mise aussi. Bernard Arnault, notre milliardaire national, patron et fondateur de LVMH, idem. Tout comme Xavier Niel, le fondateur de Free. C'est la dernière tocade des super riches.

Voila comment ça marche. Un nom réputé, un gros investisseur, un sportif ou un chanteur, crée une entreprise avec quelques associés fortunés. Le SPAC est alors sur pied. C'est une coquille vide, dotée de dizaines ou de centaines de millions, versés par les fondateurs, qui se donne deux ans pour trouver une entreprise à racheter

Les gros gagnent, les petits perdent

Elle se fait coter à la bourse, de façon à attirer les petits investisseurs, eux-mêmes alléchés par la réputation du chef de file. Investir aux côtés de Bernard Arnault ou de Jay Z, ça ne peut pas être mauvais, se disent ces braves petits porteurs, qui font donc un chèque en blanc. 

À écouter aussi

Et puis le SPAC trouve sa cible : un constructeur de voitures électriques, une entreprise de biotech ou, comme Jay Z, des producteurs de cannabis qui opèrent dans les États où c'est autorisé. Il l'achète, fusionne avec elle, qui se trouve du coup cotée à la bourse.

Ce que les petits porteurs ne voient pas, c'est que les gros, ceux du début, ont prévu la revente de leurs parts à un cours garanti et très intéressant. Ou qu'ils se font attribuer d'innombrables actions gratuites, qui diminuent d'autant, en proportion, la valeur de la part des petits. Le Spac, c'est un nouveau jeu boursier avec une règle assez simple : les gros gagnent, et les petits perdent.

Un symbole de la crise sanitaire ?

Tout a fait permis. Les différentes bourses du monde entier se battent même pour rivaliser avec Wall Street, qui en attire le plus. En fait, l'engouement pour les spacs est le dernier signe en date de la folie qui a saisi les places financières, noyées sous l'argent que les banques centrales déversent, pour soutenir l'économie face à la pandémie. Et ça rappelle des choses.

Vous vous souvenez que récemment, nous avons parlé ici même du retour des années 20. Et c'est vous qui m'avez fait observer que les années 20, ca s'était terminé par le krach de 1929

Et bien dans les mois de folie boursière qui ont précédé le krach, se créaient par centaines des investment trust. C'était exactement le même principe que les SPAC. Ces trusts ont été l'une des causes de la surchauffe de Wall Street. SPAC et krach, ça rime. Il y a toutes chances pour qu'on s'en rende compte un jour ou l'autre.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/