1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Inquiétude pour les salariés de Vivarte
1 min de lecture

Inquiétude pour les salariés de Vivarte

Alors que plusieurs enseignes ont été cédées ou mises en vente, c'est André qui inquiète aujourd'hui les salariés.

Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
Crédit : Maxime Villalonga
Inquiétude pour les salariés de Vivarte
00:50
Bénédicte Tassart

C'est toujours l'inquiétude pour les 14.000 salariés du groupe de prêt-à-porter Vivarte. Les représentants syndicaux étaient reçus jeudi 5 décembre dans l'après-midi au secrétariat à l'Industrie, chez Christophe Sirugue. Mais ils n'ont pas obtenu davantage de précisions sur l'avenir.

Déjà 97 magasins la Halle aux Chaussures ont été cédés, puis mise en vente l'été dernier de Kookaï, Chevignon et Pataugas, puis cession de Defi Mode et de la compagnie vosgienne de la Chaussure, et maintenant, cette rumeur sur la vente de l'enseigne André. Une vente démentie par la direction.

Un Comité d'entreprise pour la marque de chaussures est prévu vendredi matin, au siège d'André à Paris. André, ce sont 800 salariés, principalement des femmes isolées qui vivent le plus souvent avec 700 euros par mois soulignent les organisations syndicales.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/