1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Inflation : quelles sont les aides mises en place par les supermarchés ?
2 min de lecture

Inflation : quelles sont les aides mises en place par les supermarchés ?

Une importante inflation frappe la France, notamment sur les produits alimentaires. Des aides ont été déployées pour la grande distribution.

Une allée de supermarché (illustration)
Une allée de supermarché (illustration)
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Robinson Hollanders & AFP

Sur un an, la France a subi 13,2 % d'inflation sur les produits alimentaires, selon l'Insee. Face à l'augmentation inédite des prix des produits de première nécessité, le gouvernement planche pour un panier anti-inflation, un dispositif encore flou prévu pour le 1er mars.

En effet, la participation des acteurs de la distribution se fera sur la base du volontariat et la liste des produits n'a toujours pas été déterminée. Les enseignes auront "le choix de chaque produit répondant à une unité de besoin", a détaillé le cabinet de la ministre déléguée au commerce Olivia Grégoire à l'AFP.

Du côté de la grande distribution, ce panier anti-inflation passe mal. Les enseignes avancent que le dispositif pourrait enfreindre les règles en matière de concurrence. Le délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) Jacques Creyssel estimait à l'AFP que "la plupart des enseignes font déjà ce genre de choses de manière assez claire". Mais que proposent concrètement ces enseignes ?

"Défi anti-inflation" chez Carrefour

Pour lutter contre la hausse des prix et pour fidéliser leurs clients, de nombreux distributeurs ont décidé de mettre en place des "aides" et des "avantages" sur certains produits. De leur côté, Intermarché, E. Leclerc, Casino, Lidl et Auchan misent sur des avantages acquis à l'aide d'une carte de fidélité

À écouter aussi

La carte de fidélité permet d'obtenir des réductions ou des "avantages cartes" sur une sélection réduite de produits et en fonction de conditions précises : date, jour d'achat, quantité achetée, inscription à des "communautés"... Si ces aides peuvent permettre de réduire le panier final, on est loin du panier anti-inflation sur une "cinquantaine de produits" prévu par le gouvernement. 


De son côté, Carrefour a développé son "défi anti-inflation". Jusqu'au 7 mai 2023, une centaine de produits voient leurs "prix bloqués", par rapport aux "prix en vigueur au 31/12/2022". Cette mesure existe "sous réserve d’une évolution de la réglementation ou d’une hausse tarifaire sur ces produits (taxes, hausse des matières premières…)". 

Carrefour met également en avant la présence de "200 à 1.000 produits" à moins de 1 € "en fonction de la taille du magasin", de produits du quotidien et de "fruits et légumes à moins de 1 €" et de produits bio "à moins de 2 €".

Un panier à prix coûtant chez Système U

L'enseigne Système U a lancé un panier de "150 produits à prix coûtant pour une durée indéterminée", à compter du mercredi 1er février, a annoncé son président Dominique Schelcher. 

Les magasins Hyper U et Super U vendront sans plus de marge que celle prévue par la loi 150 produits parmi lesquels de "la farine, des pâtes, de la mayonnaise, de l'huile, du café, du miel, du thon ou encore des yaourts, lait, pain de mie ou burgers". Tous ces produits sont de marque distributeur, c'est-à-dire dont l'enseigne est propriétaire de la marque.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.