1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Immobilier : un quinquennat des arbitrages pour les investisseurs
2 min de lecture

Immobilier : un quinquennat des arbitrages pour les investisseurs

ÉDITO - Il n'y a jamais eu autant de transactions immobilières en France (plus d'un million cette année). Le magazine "Capital", en partenariat avec RTL, se penche sur le placement "pierre".

Immobilier : des immeubles à Paris (illustration)
Immobilier : des immeubles à Paris (illustration)
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Immobilier : un quinquennat des arbitrages pour les investisseurs
03:12
Immobilier : un quinquennat des arbitrages pour les investisseurs
03:08
Loïc Farge
Loïc Farge

L'engouement pour l'immobilier, comme les prix d'ailleurs, sont aujourd'hui au firmament. Mais cela n'en fait pas pour autant un bon placement assuré. Le Président Macron n'a jamais caché qu'il considérait l'immobilier comme une rente. Son gouvernement a pris des mesures fiscales qui concrétisent cette approche.

La première mesure est connue de tous : les loyers ne bénéficient pas de la fameuse "flat tax" à 30%, qui est réservée aux placements financiers. Deuxième point : les revenus issus de l'immobilier supporteront l'intégralité des hausses de la CSG.

Ensuite l'ISF a, dans les faits, muté vers un impôt sur la fortune foncière. L'impôt sur la fortune immobilière (le fameux IFI) va concentrer l'essentiel de la charge fiscale de ce chapitre du grand livre des prélèvements français.

Pour couronner le tout, la tendance générale est à la baisse des loyers. Elle devrait se poursuivre, alors même que l'inflation reprend du poil de la bête. Si vous avez, ou si vous rêvez de pierre, ce quinquennat doit être celui des arbitrages.

Pour de bons rendements, ciblez les caves et les parkings

Christian Menanteau
À lire aussi

Faut-il fuir ce type de placement ? Pour trouver un coin de ciel bleu, il faut descendre à la cave. Ces biens sont, avec les parkings, les derniers placements immobiliers qui peuvent, selon les experts, encore offrir de 6 à 8% de rendement avant impôt.

Leur atout principal : investir dans l'immobilier à petits prix en ignorant les contraintes des préavis et des dégradations souvent coûteuses. Il y a en prime un joker : si la revente est inférieure à 15.000 euros, les plus-values échappent à l'impôt.

Il vaut mieux orienter nos économies vers les actions. Si l'embellie conjoncturelle qui éclaire l'Europe et la France aujourd'hui vous rassure, c'est de ce côté qui faut s'orienter. Les spécialistes tablent sur des rendements à moyen terme de 4 à 10%, avec une fiscalité pas trop punitive.

Mais prudence : on entre là dans une zone de placements à risque. Il est donc impératif d'être très vigilant dans ses choix d'investissements.

Les plus

- Free poursuit son expansion en Europe. Après l'Italie, c'est en Irlande qu'elle s'implante en rachetant Eire, l'opérateur local historique.

- Renault aurait, selon Les Échos, lancé la sélection du successeur de Carlos Ghosn, dont le mandat s'achève dans six mois.

La note du jour

14/20 aux organisateurs du Forum de Davos. Le rendez-vous des maîtres du monde confie l'exclusivité de la direction des débats à sept femmes, dont deux Françaises. Une grande première dans un cénacle longtemps réputé machiste.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/