1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Vol annulé : il sera désormais plus facile de se faire rembourser
2 min de lecture

Vol annulé : il sera désormais plus facile de se faire rembourser

La Commission européenne a révélé l'engagement de 16 compagnies aériennes en faveur d'un remboursement presque immédiat des passagers lors d'un vol annulé. Une mesure qui tente de restaurer la confiance des usagers après une dure période de restrictions sanitaire.

Un avion de la compagnie aérienne Norwegian (illustration).
Un avion de la compagnie aérienne Norwegian (illustration).
Crédit : Jonathan NACKSTRAND / AFP
Lison Bourgeois

Alors que de nombreux voyages ont été annulés pendant la crise sanitaire, seize compagnies aériennes ont décidé de rassurer les utilisateurs pour les futurs trajets. Dorénavant, les clients auront la certitude de recevoir un remboursement dans un délai de sept jours en cas d'annulation de vol. 

La Commission européenne et les autorités nationales chargées de la protection des consommateurs avaient lancé en février un "dialogue" avec ces compagnies. En effet, les pratiques de remboursement avaient été pointées du doigt durant la pandémie. Ce sont donc 16 compagnies qui ont accepté de s'engager en faveur d'un remboursement des passagers en cas d'annulation de vol, selon l'annonce de la Commission européenne de ce jeudi 30 septembre.

Les compagnies aériennes qui ont accepté de s'engager sont :  Aegean Airlines, Air France, Alitalia, Austrian Airlines, British Airways, Brussels Airlines, Easyjet, Eurowings, Iberia, KLM, Lufthansa, Norwegian, Ryanair, TAP, Vueling et Wizz Air.

Certaines compagnies aériennes ont imposé des bons d'achat aux passagers. Elles enfreignaient les règles de l'UE."

Le commissaire européen à la Justice, Didier Reynders, cité dans le communiqué de la commission européenne.

Pendant la crise du coronavirus, les compagnies aériennes ont été accusées de ralentir les remboursements des passagers dont les vols avaient été annulés en raison des restrictions de voyage. La Commission européenne a donc demandé aux compagnies de s'engager sur six points fondamentaux. Au centre de ce texte, on peut lire l'obligation d'un remboursement en sept jours en cas d'annulation mais aussi la nécessité d'une communication précise sur les différentes possibilités pour les passagers en cas de problème.

Selon Adina Vălean, commissaire chargée des transports, "l'essentiel des dossiers de remboursement en retard ont été traités." Un constat nuancé par le Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), dont la plainte a été à l'origine de l'action de Bruxelles contre ces compagnies aériennes. "De nombreux consommateurs en Europe attendent toujours de récupérer leur argent pour des vols annulés pendant les premiers confinements en 2020"a déclaré la directrice du Beuc, Monique Goyens. Cette dernière appelle la Commission européenne et les autorités nationales à vérifier les respect des engagements. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/