1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Gaz, consultation chez le généraliste... Ce qui change au 1er mai
2 min de lecture

Gaz, consultation chez le généraliste... Ce qui change au 1er mai

ÉCLAIRAGE - Découvrez dans quelle mesure votre pouvoir d'achat sera impacté à compter de ce jour de fête du Travail.

Une facture de gaz (illustration).
Une facture de gaz (illustration).
Julien Absalon & AFP

Comme chaque début de mois, de nouveaux tarifs entrent en vigueur. Le pouvoir d'achat des Français sera impacté à partir du 1er mai par les changements du prix du gaz ou encore de la consultation chez le médecin généraliste. Environ sept millions de personnes sont par ailleurs concernées par les modifications de certaines modalités pour le régime social des indépendants qui a du plomb dans l'aile.

Concernant le gaz, les tarifs réglementés baissent de 3,3% en moyenne. Cette baisse (hors taxes) sera de 3,4% pour les foyers se chauffant au gaz, de 1,2% pour les foyers utilisant le gaz pour la cuisson, et de 2,1% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude, a détaillé la CRE dans un communiqué.

Cette baisse "reflète la baisse de la consommation liée à la période estivale", explique le régulateur. Ils avaient déjà baissé en avril (-0,73%) après une augmentation de 2,63% en mars. Au total, depuis le 1er janvier 2014, les tarifs réglementés ont baissé en moyenne de 16,2%. 

La facture chez le généraliste passe de 23€ à 25€

Une consultation chez le médecin généraliste coûte désormais 25 euros. Le prix passe même à 30 euros pour les enfants jusqu'à 6 ans. Cela concerne les généralistes installés en secteur 1, soit 94% de ces professionnels.

À lire aussi

Cette revalorisation entre dans le cadre d'une nouvelle convention tarifaire établie l'été dernier après cinq mois de négociations entre les syndicats et l'Assurance maladie. L'application de cette première mesure tarifaire, qui sera suivie à l'automne par d'autres revalorisations comme l'avis ponctuel de spécialistes (qui passera de 46 à 48 euros, puis à 50 euros en juin 2018) ou l'instauration de consultations complexes à 46 et 60 euros, clôt cinq ans de relations houleuses entre les médecins libéraux et la ministre.

Ouverture de Patrim, pour estimer le prix d'un bien immobilier

Les acheteurs ou vendeurs d'un logement ont désormais tous accès au site internet gratuit Patrim, mis en place par l'administration fiscale. À l'aide du numéro fiscal et du mot de passe utilisé sur le site impots.gouv.fr, le contribuable peut estimer la valeur d'un bien immobilier.

Modification des règles du RSI

Il y a du changement dans le régime social des indépendants (RSI), souvent décrié. Un décret modifie les règles concernant les "délais de carence pour le versement des indemnités journalières en cas d'accident ou de maladie". Le nouveau texte vise à préciser les "modalités de calcul des indemnités journalières lorsque l'arrêt de travail est prolongé ou qu'intervient un arrêt de travail pour une nouvelle affection ou un nouvel accident sans reprise du travail depuis le premier arrêt".

À noter que les deux candidats à la présidentielle prévoient de s'attaquer à ce dispositif. Marine Le Pen compte effectuer une refonte totale, avec possibilité pour les indépendants de le quitter pour revenir au régime général. La promesse est plus radicale chez Emmanuel Macron : il prône la suppression.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/