1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Fêtes de fin d'année : foie gras, saumon, macarons... 10 arnaques sur la table de Noël
2 min de lecture

Fêtes de fin d'année : foie gras, saumon, macarons... 10 arnaques sur la table de Noël

Emballages surdimensionnés, présence d'huile de palme, additifs controversés, prix gonflés... Foodwatch épingle une dizaine de produits très prisés lors des fêtes de fin d'année qui induisent les consommateurs en erreur.

Le rayon d'un supermarché à Lyon. (illustration)
Le rayon d'un supermarché à Lyon. (illustration)
Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
profilrtl
Benjamin Hue

Des arnaques se cachent dans les produits mis en avant par les supermarchés pour les fêtes de fin d'année. L'organisation Foodwatch lance une nouvelle communication pour alerter les Français avant Noël. Elle épingle dix produits qui induisent les consommateurs en erreur en raison d'un prix exagéré, d'un emballage surdimensionné, de la présence d'additifs controversés voire d'huile de palme. Leurs fabricants ont été interpellés.

"Cette année, l’inflation se fait ressentir lors du passage en caisse. Personne n’a envie de se faire avoir au moment des fêtes. Nos arnaques repérées chez Auchan, Blini, Carrefour, Findus, Maître CoQ, Milka, Labeyrie, Larnaudie, Lindt, Nestlé ont d’autant plus de mal à passer", explique Audrey Morice, chargée de campagnes chez Foodwatch.

Premier produit épinglé par Foodwatch, les macarons Labeyrie au foie gras et au nitrite de sodium, un additif controversé qui présente un risque pour la santé. L'organisation pointe aussi le coffret de petits feuilletés Sapins en hiver de Blini qui compte l'huile de palme parmi ses ingrédients, alors que son impact négatif sur la santé et la planète n'est plus à démontrer. Autre produit de fête sur le banc des accusés : les oeufs de lompe Carrefour extra vendus en petits pots contiennent cinq additifs, "dont le colorant caramel au sulfite d'ammonium E150d qui peut contenir des substances cancérogènes", explique Foodwatch, et présentent un potentiel risque d'effet cocktail induit par le mélange d'additifs dans nos assiettes.

Des emballages vides à 80%, moins de 1% de morilles dans un poulet aux morilles

Au rayon des plats, Foodwatch épingle quatre produits. Le premier est les pommes duchesses à la truffe Findus, dont le sachet de 420g est rempli à moitié de vide. Les émincés de saumon fumé Auchan à l'aneth et aux zestes de citron sont, eux aussi, contenus dans un paquet surdimensionné plein de vide à 60%. Le petit pot de fleur de sel de Guérande de la marque Larnaudie vendu 2,99 euros pour 25 grammes à côté du saumon est jusqu'à six fois plus cher au kilo que les autres pots et sachets de fleur de sels rangés dans le rayon dédié. Son petit format en verre augmenterait considérablement son prix, selon la marque. Enfin, le rôti de dinde farce aux morilles de Maître Coq ne contient que 0,9% de morilles.

À lire aussi

Chez les desserts, Foodwatch pointe l'inflation masquée des chocolats Pyrénéens de Lindt qui contiennent désormais 24 bouchées, contre 30 autrefois, malgré un prix 18% plus cher au kilo. Les Milka Snow Balls Oréo et la bûche signature Grand chocolat de Nestlé sont épinglés pour leur emballage vide respectivement aux trois quarts et à 80%.

Pour guider les consommateurs dans leurs achats de fin d'année, Foodwatch a mis en ligne un guide pour repérer les arnaques sur l’étiquette : téléchargeable gratuitement via un formulaire sur cette page dédiée.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.