1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. En 2017, les ventes de PSA ont talonné celles de Renault
2 min de lecture

En 2017, les ventes de PSA ont talonné celles de Renault

Avec 3,6 millions de véhicules PSA talonne Renault qui a en a écoulé 3,7 millions soit une croissance de 15% pour le Sochalien. Il signe là sa quatrième année consécutive de progression.

L'usine de PSA Peugeot-Citroën de Poissy, dans les Yvelines
L'usine de PSA Peugeot-Citroën de Poissy, dans les Yvelines
Crédit : SIPA
Auto-Radio du 16 janvier 2018
02:49
Christophe Bourroux

Après Renault hier, c'est au tour de PSA de publier ses résultats commerciaux pour l'année 2017. La course n’a jamais été aussi serrée entre nos deux constructeurs puisque les deux groupes ont battu leur record de ventes.

Avec 3,6 millions de véhicules PSA talonne Renault qui a en a écoulé 3,7 millions soit une croissance de 15% pour le Sochalien. C'est d'autant plus remarquable que PSA avait frôlé la sortie de route et la faillite en 2013. Il signe là sa quatrième année consécutive de progression.

Dans ses chiffres PSA compte maintenant sur Opel. En effet les ventes du constructeur allemand sont désormais comptabilisées dans le groupe depuis le 1er août. C'est-à-dire la date de rachat auprès de l'américain General Motors. Forcément, cela booste les volumes en Europe : + 23%. Mais hors Opel, PSA est dans le vert.

En particulier Peugeot. Score historique : + 10%, grâce à ses SUV. Aujourd'hui, les ventes de SUV représentent un quart des ventes du groupe. Pour Peugeot c'est encore plus fort. Près de 600.000 SUV écoulés l'an passé, en hausse de 60%. Les 3008, 4008 et autres 5008 connaissent un gros succès. À tel point que ce type de modèle représente une immatriculation sur deux pour la marque au Lion.

À lire aussi

Pourtant, tout n'est pas rose pour le groupe, puisque Citroën est en recul. Mais avec l'arrivée notamment de la nouvelle C3 les ventes repartent en flèche. Et puis c'est le plongeon en Chine. En recul de 37%, la marque subit de plein fouet la concurrence des marques asiatiques.

Ce qui fait souffrir sa marque haut de gamme DS, qui compte beaucoup sur l‘arrivée du nouveau DS7, un SUV à bord duquel Emmanuel Macron avait descendu les Champs-Élysées le jour de son investiture. La Chine qui était le premier marché du constructeur sochalien en 2014, est ainsi relégué à la troisième place derrière l'Iran et la France.

La cerise sur le capot :

À noter l'excellent livre Renault, un siècle de création automobile. L’histoire de la marque depuis 1899 avec toutes les voitures : Vivastella, Juvaquatre, 4 CV, Frégate, Floride, Dauphine, R8 Gordini, R16, Renault 4, R5, Fuego, Espace. Bref aucun modèle n’est oublié ! Y compris Dacia et les concept car. Ouvrage signé Jean-Louis Loubet et Claude Le Maître, 55 euros, aux éditions ETAI.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/