1. Accueil
  2. Actu
  3. Eco Conso
  4. Électricité : les contribuables devront-ils payer l'augmentation du prix de l'énergie ?
2 min de lecture

Électricité : les contribuables devront-ils payer l'augmentation du prix de l'énergie ?

Bruno le maire, le ministre de l'économie, a assuré qu'il n'y aurait aucun rattrapage sur la facture d'électricité. Au micro de RTL, les spécialistes semblent beaucoup plus sceptiques.

Électricité (Illustration)
Électricité (Illustration)
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Électricité : les contribuables devront-ils payer l'augmentation du prix de l'énergie ?
00:08:33
Électricité : les contribuables devront-ils payer l'augmentation du prix de l'énergie ?
00:08:33
Yves Calvi & Martial You & Isabelle Choquet & François Lenglet - édité par Lison Bourgeois

"Je veux être très clair avec nos compatriotes, il n'y aura aucun rattrapage sur la facture d'électricité", affirmé Bruno le maire, le ministre de l'économie. Une sortie médiatique pour éteindre l'incendie déclenché par la CRE (commission de régulation de l'énergie) estime Isabelle Choquet, journaliste RTL. Cet organisme indépendant tente chaque jour de garantir le meilleur prix pour le consommateur. Tout en restant cohérent avec la politique énergétique de la France

La CRE a estimé récemment qu'il y aurait forcément un rattrapage tarifaire l'an prochain de l'ordre de 8%. "C'est-à-dire que les fournisseurs qui n'ont pas pu augmenter leurs tarifs cette année le feront l'année prochaine", estime Isabelle Choquet. Puis elle ajoute : "pour une famille de 4 personnes qui se chauffent à l'électrique, ça représenterait environ 150 euros de plus sur l'année". 

Martial You semble croire l'absence de rattrapage sur la facture d'électricité en 2023. "Si l'État compense le manque à gagner pour les fournisseurs d'électricité, on parle quand même de 2 milliards, ça veut dire qu'à terme c'est le contribuable qui finance le bouclier", explique le spécialiste Martial You. "Donc on protège un peu plus les bas revenus qui ne sont pas imposables mais qui payent quand même leurs factures d'électricité", ajoute-t-il. 

Une question avant tout politique

"Il y a toujours quelqu'un qui finit par payer", résume François Lenglet. "En apparence, l'usager ne paie pas. En réalité, c'est le contribuable qui finance", ajoute-t-il. "La précision de Bruno Le Maire s'explique d'abord par la proximité de l'élection. On ne veut pas dire qu'on va augmenter les tarifs à la veille d'une consultation électorale importante", analyse-t-il. 

À lire aussi

"C'est certain que nous allons devoir payer l'énergie plus chère. Après il y a un sujet politique qui est de savoir qui doit payer pour ce surcroit de l'énergie. Est-ce que c'est le contribuable ? Exclusivement le consommateur ? C'est l'un des grands sujets politiques des années qui viennent", anticipe François Lenglet.  

Comment est calculé le prix de l'électricité ?

Isabelle Choquet explique que c'est le marché européen qui donne le rythme avec une règle : le tarif de l'électricité ne doit jamais être inférieur au coût de production de n'importe quelle centrale en Europe. "Comme en France, on ne produit pas très cher grâce au nucléaire, ça ne nous arrange pas trop", explique-t-elle. "À ça il faut ajouter les coûts de stockage, les coûts de commercialisation, les taxes et puis les quotas de CO2 européens. Et ces derniers sont de plus en plus élevés", observe Isabelle Choquet au micro de RTL.

On a longtemps dit qu'on avait l'électricité la moins chère mais c'est de moins en moins vrai. "Avec l'indexation sur le marché européen et la flambée du prix du gaz, le tarif français est tiré vers le haut parce que l'essentiel des centrales en Europe c'est les centrales de gaz ou de charbon", observe Isabelle Choquet. Puis elle conclut : "le mégawatt-heure (MWh) flirte avec les 300 euros. On n'est pas loin de l'Italie qui est le pays le plus cher d'Europe. C'est moitié prix dans les pays nordiques". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.