2 min de lecture Économie

Dieselgate : bientôt la fin d'un scandale qui a changé la face de l'industrie automobile

ÉDITO - L'ex-PDG de Volkswagen et d'autres dirigeants ont été mis en cause dans cette vaste fraude aux véhicules polluants.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Dieselgate : bientôt la fin du scandale ? Crédit Image : Vladimir SIMICEK / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Jérémy Billault

Le scandale du Dieselgate touche à sa fin. En 2015, on avait découvert que le constructeur auto allemand Volkswagen avait truqué ses véhicules diesel, de façon à ce que les tests de pollution, passés par chaque nouveau modèle, ne révèlent pas la totalité des émissions polluantes. 

À l’époque, 11 millions de véhicules Volkswagen avaient été ainsi achetés par des consommateurs trompés par le comportement frauduleux de l’entreprise. Après une très longue enquête interne, plusieurs dirigeants de l’entreprise ont été mis en cause, parmi lesquels Martin Winterkorn, le PDG de l’entreprise

Il va donc payer 10 millions d’euros à son ex-employeur, au titre du préjudice qu’a subi l’entreprise. Les actionnaires de Volkswagen devraient approuver cette transaction le mois prochain.

À celle met fin aux poursuites déclenchées par l’entreprise. Mais Winterkorn est également poursuivi par la justice allemande et la justice américaine, comme d’autres dirigeants de la firme. Au total, cette affaire aura coûté à ce jour 32 milliards d’euros à Volkswagen, en amendes et indemnisations diverses. 

La fraude la plus couteuse de l'histoire

À lire aussi
diesel
DieselGate : qu'est-ce que ça change pour Renault ?

En Allemagne, c’est un acheteur du modèle Sharan qui a mené la fronde, il avait payé son véhicule 31.000 euros, et en demandait tout simplement le remboursement. Sa famille était cliente de la marque depuis cinquante ans. Il a été suivi par les dizaines, des centaines de milliers de consommateurs.

Des poursuites ont été engagées non seulement en Allemagne et aux États-Unis, mais au Royaume-Uni, en Australie. 32 milliards, pour vous donner une idée, c’est la somme que le constructeur investit sur plusieurs années pour passer à l’électrique. Le Dieselgate aura probablement été la fraude la plus coûteuse de l’histoire. Et en plus, il aura changé durablement l’automobile.
 
Car les pratiques des constructeurs ont changé après cela, et, plus encore, cette affaire a accéléré le déclin du moteur thermique a profit de l’électrique. Elle a déclenché une prise de conscience presque universelle de la pollution créée par les moteurs à carburation. Le diesel ne s’en relèvera jamais : le scandale l’a littéralement tué. Alors que les moteurs diesel de dernière génération sont excellents au plan de l’environnement, et qu’ils émettent moins de carbone qu’un moteur à essence. 

Le déclin du diesel

Mais l’impact psychologique de la fraude, associé au souvenir des fumées noires émises par les anciens diesels, ont achevé cette technologie. Au point que même les constructeurs les plus avancés en diesel, comme Peugeot-Citroën, ont tout simplement renoncé à en proposer.
 
En France, la part de marché s’est effondrée. Avant l’affaire, près de 3 voitures neuves sur 4 achetées en France roulaient au gazole. On est tombé à la moitié en 2017, après la crise. C’est aujourd’hui moins du quart. Avec une forte différence entre les villes et les campagnes.

En ville, cette motorisation a presque disparu des concessions. Les véhicules diesel seront d’ailleurs interdit à Paris et dans sa banlieue à partir de janvier 2024, à Strasbourg à partir de 2025, tout comme à Grenoble. Avant l’interdiction totale du moteur thermique, qui pourrait intervenir vers 2030.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Économie Pollution Automobile
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants